Bibliographie de Lee Child

Lee ChildLee Child (1954 – Angleterre)

Cette bibliographie ne concerne que les titres traduits et publiés en France… Pour en savoir plus, le site de l’auteur en VO: leechild.com

En cliquant sur le titre ou l’image, vous accéderez aux ressentis de lecture! Sinon la 4ème de couv’ est là pour vous tenter!


41Y7PJBH3HLCarmen à mort (2004)

4ème de couv’:
Pour sa nouvelle virée en solitaire, Jack Reacher n’a rien trouvé de mieux que partir en auto-stop sous un soleil de plomb.Mais même au cœur du Texas, sur une route isolée et poussiéreuse, Reacher va devoir rempiler. Cette fois-ci, à cause d’une certaine Carmen Greer, sulfureuse beauté qui, quelques heures après l’avoir fait monter côté passager, lui demande sans détour de l’aider à éliminer son mari.Intrigué, jack décide d’accompagner la jeune femme dans sa belle-famille, antipathique clan de propriétaires texans, dont le fils prodige, adepte des violences matrimoniales, s’apprête à sortir de prison.Problème de taille à peine ce dernier regagne-t-il ses pénates qu’il est retrouvé mort dans la chambre conjugale.Tout accuse l’énigmatique Carmen. Mais la vérité va se révéler autrement plus dérangeante…
Pas droit à l’erreur (2004)Lee Child - Pas droit à l'erreur

4ème de couv’:

Jack Reacher, ancien officier de police militaire en rupture de ban, est démarché par une séduisante responsable des Services secrets pour une bien curieuse mission: il s’agit ni plus ni moins que d’assassiner le vice-président des Etats-Unis qu’elle est précisément censée protéger!Derrière cette mission parfaitement officielle se cache cependant un piège qu’il ne va pas tarder à découvrir.

Mais le piège en question en cache un autre qui lui-même en cache un autre. Jusqu’à quel point les dés sont-ils pipés? Qui manipule qui?

Heureusement qu’outre sa dextérité, Reacher possède un sens certain de la déduction. Lui qui ne rêve que de secret et de solitude va se trouver au cœur de la trépidante capitale fédérale, à dénouer les fils d’une des affaires les plus embrouillées de sa vie. Mais aussi à se débattre avec quelques souvenirs de famille, à remuer un passé douloureux, à retrouver quelques amis…

Décidément, un Jack Reacher au cœur d’une situation qu’il n’avait pas prévue et dont il ne rêve évidemment que de sortir au plus vite.

Lee Child - Ne pardonne jamaisNe pardonne jamais (2005)

4ème de couv’:
« Ne pardonne jamais, n’oublie jamais ». Avec une telle maxime pour guide, Jack Reacher, ancien militaire devenu franc-tireur, avait de fortes chances de se retrouver confronté aux fantômes de son passé…Les autorités avaient conclu au décès de Quinn, un traître qui, après avoir tenté de vendre les plans d’une arme secrète aux Irakiens, avait reçu deux balles en pleine tête. Dossier clos… jusqu’à ce que Jack Reacher le reconnaisse au détour d’une rue, ombre furtive se tenant au milieu de la foule.Pour Jack, ancien officier de la police militaire, il est l’heure de dépoussiérer les vieux dossiers et de comprendre ce qui s’est vraiment passé dix ans auparavant.Plus urgent, il lui faut découvrir ce qui lie Quinn à Beck, un des plus dangereux trafiquants de drogue de Los Angeles. Et pour cela, il va devoir trouver un moyen d’infiltrer le milieu.Une mission à haut risque qui est aussi pour Jack la dernière chance de pouvoir régler ses comptes avec le passé…

Folie furieuse (2006)Lee Child - Folie furieuse

4ème de couv’:

Un lieu public d’une petite ville de l’Indiana. Un homme armé est retranché dans un parking.

Puis soudain, c’est la panique. Des coups de feu retentissent, tuant cinq personnes.

Mais dans sa précipitation, le sniper laisse des traces qui permettent à la police de l’appréhender rapidement. L’interrogatoire du tireur fou, du nom de James Barr, ne donne rien, et les propos qu’il tient à son avocat restent énigmatiques: « Faites venir Jack Reacher ».

Aux yeux de tous, il constitue le coupable idéal. Seule sa sœur, Rosemary, est persuadée de son innocence. Elle retrouve le fameux Jack Reacher et le convainc d’enquêter sur son frère.

Mais plus Reacher avance, plus les preuves s’assemblent pour mener à certaines conclusions… le concernant!

Lee Child - Liste mortelleListe mortelle (2007)

4ème de couv’:

1990. Jack Reacher, 29 ans, est officier dans une base militaire de Caroline du Nord.

C’est lui qui est de service quand le corps sans vie d’un soldat est retrouvé dans un motel sordide. Jack Reacher envoie la police locale sur les lieux pour ce qui semble être une simple crise cardiaque.

Mais bien vite l’affaire prend une tout autre tournure. Reacher reçoit l’appel d’un certain colonel Garber: le cadavre est en réalité celui d’un général de la marine américaine en pleine mission secrète.

Et quand Reacher se rend chez la victime pour annoncer le décès aux proches, il retrouve la femme du général assassinée…

Lee Child - La faute à pas de chance

Lee Child – La faute à pas de chance (2010)

L’espoir fait vivre (2011)Lee Child - L'espoir fait vivre

4ème de couv’:

Reacher a 46 ans, 13 années de service à la police militaire, il en est sorti 10 ans plus tôt avec le grade de major. Depuis, il mène une vie de nomade, aux quatre coins des États-Unis, et ne loue ses chambres que pour une nuit, soucieux de préserver à tout moment « la liberté absolue de partir ».La seule chose qui puisse le retenir, c’est qu’on lui demande précisément de quitter les lieux… Dans ce petit bourg nommé Despair (littéralement: « désespoir »), au fin fond du Colorado,les habitants sont peu amènes: sitôt entré dans un café on lui demande de partir sous prétexte que « les étrangers sont interdits ».

Intrigué, Reacher rebrousse chemin jusqu’au bourg voisin deHope (« espoir »), où il sympathise avec une policière locale et s’intéresse à l’énorme usine de retraitement des métaux (déchets radioactifs) qui assure la quasi-totalité des emplois de Despair.

L’usine est gérée par Thurman, véritable autocrate local. Au cours d’une exploration nocturne du désert avoisinant, Jack découvre le cadavre d’un jeune homme apparemment mort de soif. Lorsqu’il revient sur les lieux, le corps a disparu…

Lee Child - Elle savait

Elle savait (2012)


Lee Child - 61 heures61 heures (2013)

4ème de couv’:

Dakota du Sud. Plein hiver, température polaire et blizzard infernal.Perdu dans ce désert d’une blancheur aveuglante, un bus rempli de touristes du troisième âge tente de rallier au plus vite la bourgade de Bolton. Mais après avoir évité une collision, le chauffeur, pourtant expérimenté, ne peut redresser son véhicule qui dérape et se retrouve encastré dans une congère.

L’ex-policier de la Navy, Jack Reacher, qui se trouvait lui aussi dans le bus, propose son aide aux autorités locales et tout le monde est sauvé.

Sauf que Bolton abrite l’une des plus grandes prisons des États-Unis et que la révolte y gronde. Un chef d’un gang de motards arrêté pour trafic de drogue attend son procès avec ses bikers menaçant d’enlever le seul témoin du deal, la bibliothécaire Janet Salter.

Encore une fois, Jack Reacher propose son aide… et se retrouve embarqué dans une histoire où gangsters, policiers corrompus, trafic de drogue international et tueur en liberté, tout est trompeur et d’une violence grandissante.

La cause était belle (2014)Lee Child - La cause était belle

4ème de couv’:

Jack Reacher traverse le Nebraska pour rejoindre la Virginie et sa supérieure – à la voix terriblement sexy – de la 110e Unité Spéciale quand il rencontre, dans un pub, quelques individus tous plus effrayés les uns que les autres.Intrigué, il comprend vite que, depuis des décennies, les trois frères Duncan et leur fils font régner la terreur dans ce coin perdu du grand Ouest américain, où les routes traversent de gigantesques « nulle part ».

Sans compter que la disparition d’une fillette, vingt-cinq ans plus tôt, n’a jamais été élucidée. Incapable de fermer les yeux sur ce qu’il a entrevu et qui lui déplaît au plus haut point, Reacher s’en mêle et se retrouve vite aux prises avec des gens pour qui manipuler, tuer et truander est une seconde nature.

Mais Reacher, c’est Reacher.
Et la cause était belle…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s