Bibliographie de Lee Child

Lee ChildLee Child (1954 – Angleterre)

Cette bibliographie ne concerne que les titres traduits et publiés en France… Pour en savoir plus, le site de l’auteur en VO: leechild.com

En cliquant sur le titre, vous accéderez aux ressentis de lecture!
Sinon la 4ème de couv’ est là pour vous tenter!

– Jack Reacher T1 – Du fond de l’abîme (1997)
– Jack Reacher T2 – Les caves de la Maison Blanche (2001)
– Jack Reacher T3 – Des gages pour l’enfer (2000)
– Jack Reacher T4 – Un visiteur pour Ophélie (2001)
– Jack Reacher T5 – Carmen à mort (2004)
– Jack Reacher T6 – Pas droit à l’erreur (2004)
– Jack Reacher T7 – Ne pardonne jamais (2005)
– Jack Reacher T8 – Liste mortelle (2007)
– Jack Reacher T9 – Folie furieuse (2006)
– Jack Reacher T10 – Sans douceur excessive (2009)
– Jack Reacher T11 – La faute à pas de chance (2010)
– Jack Reacher T12 – L’espoir fait vivre (2011)
– Jack Reacher T13 – Elle savait… (2012)
– Jack Reacher T14 – 61 heures (2013)
– Jack Reacher T15 – La cause était belle (2014)
– Jack Reacher T16 – Mission confidentielle: Les origines du mystère Reacher (2015)
– Jack Reacher T17 – A wanted man (non traduit en français)
– Jack Reacher – Nouvelle – Coup de chaud sur la ville (2016)
– Jack Reacher T18 – Jack Reacher Never go back (2016)
– Jack Reacher T19 – La cible était française (2017)
– Jack Reacher T20 – Bienvenue à Mother’s Rest (sortie en Septembre 2018)

 

Jack Reacher T12 – L’espoir fait vivre (2011)Lee Child - L'espoir fait vivre

4ème de couv’:

Reacher a 46 ans, 13 années de service à la police militaire, il en est sorti 10 ans plus tôt avec le grade de major. Depuis, il mène une vie de nomade, aux quatre coins des États-Unis, et ne loue ses chambres que pour une nuit, soucieux de préserver à tout moment « la liberté absolue de partir ».La seule chose qui puisse le retenir, c’est qu’on lui demande précisément de quitter les lieux… Dans ce petit bourg nommé Despair (littéralement: « désespoir »), au fin fond du Colorado,les habitants sont peu amènes: sitôt entré dans un café on lui demande de partir sous prétexte que « les étrangers sont interdits ».

Intrigué, Reacher rebrousse chemin jusqu’au bourg voisin deHope (« espoir »), où il sympathise avec une policière locale et s’intéresse à l’énorme usine de retraitement des métaux (déchets radioactifs) qui assure la quasi-totalité des emplois de Despair.

L’usine est gérée par Thurman, véritable autocrate local. Au cours d’une exploration nocturne du désert avoisinant, Jack découvre le cadavre d’un jeune homme apparemment mort de soif. Lorsqu’il revient sur les lieux, le corps a disparu…

 

Lee Child - Elle savait

Jack Reacher T13 – Elle savait (2012)


Lee Child - 61 heuresJack Reacher T14 – 61 heures (2013)

4ème de couv’:

Dakota du Sud. Plein hiver, température polaire et blizzard infernal.Perdu dans ce désert d’une blancheur aveuglante, un bus rempli de touristes du troisième âge tente de rallier au plus vite la bourgade de Bolton. Mais après avoir évité une collision, le chauffeur, pourtant expérimenté, ne peut redresser son véhicule qui dérape et se retrouve encastré dans une congère.

L’ex-policier de la Navy, Jack Reacher, qui se trouvait lui aussi dans le bus, propose son aide aux autorités locales et tout le monde est sauvé.

Sauf que Bolton abrite l’une des plus grandes prisons des États-Unis et que la révolte y gronde. Un chef d’un gang de motards arrêté pour trafic de drogue attend son procès avec ses bikers menaçant d’enlever le seul témoin du deal, la bibliothécaire Janet Salter.

Encore une fois, Jack Reacher propose son aide… et se retrouve embarqué dans une histoire où gangsters, policiers corrompus, trafic de drogue international et tueur en liberté, tout est trompeur et d’une violence grandissante.

 

Jack Reacher T15 – La cause était belle (2014)Lee Child - La cause était belle

4ème de couv’:

Jack Reacher traverse le Nebraska pour rejoindre la Virginie et sa supérieure – à la voix terriblement sexy – de la 110e Unité Spéciale quand il rencontre, dans un pub, quelques individus tous plus effrayés les uns que les autres.Intrigué, il comprend vite que, depuis des décennies, les trois frères Duncan et leur fils font régner la terreur dans ce coin perdu du grand Ouest américain, où les routes traversent de gigantesques « nulle part ».

Sans compter que la disparition d’une fillette, vingt-cinq ans plus tôt, n’a jamais été élucidée. Incapable de fermer les yeux sur ce qu’il a entrevu et qui lui déplaît au plus haut point, Reacher s’en mêle et se retrouve vite aux prises avec des gens pour qui manipuler, tuer et truander est une seconde nature.

Mais Reacher, c’est Reacher.
Et la cause était belle…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s