Citation livresque du soir…

Automne2

« Trois hommes. Le procureur du comté de Maricopa aurait sans doute qualifié leur délit de violation de domicile. (…) Les flics utiliseraient le terme de criminels. Leurs avocats celui de clients. Les politiques de racaille. Les criminologues de sociopathes. Les sociologues d’incompris.
La 110e de la police militaire de morts en sursis. »

Jack Reacher T20 – Bienvenue à Mother’s Rest – Lee Child

Publicités

Citation livresque du soir…

10170882_599045603516821_1354232303_n

« – Vous avez un annuaire de la localité? reprit Reacher.
– Pour quoi faire?
– Le poser en équilibre sur ma tête et travailler mon maintien.
– Hein?
– Je cherche un numéro. À quoi d’autre peut servir un annuaire? »

Jack Reacher T20 – Bienvenue à Mother’s Rest – Lee Child

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux – Martha Hall Kelly

Martha Hall Kelly - Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux (2018)

Martha Hall Kelly – Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux (2018)

blognote 3

4ème de couv’…

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé.

De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.

Quant à l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes…

Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes.
À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises.

Mon ressenti de lecture…

Caroline, Kasia et Herta. Trois destins qui, tels des électrons libres, vont se rejoindre, se percuter ou se distancier au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

J’aimais bien l’idée de départ, à savoir confronter le parcours de ces trois femmes pendant la Seconde Guerre Mondiale, d’un point de vue à chaque fois radicalement différent.

Nous avons Caroline, l’américaine, ancienne actrice, d’une famille aisée, la plus éloignée géographiquement des conflits armés.
Si elle renvoie l’image d’une femme du monde totalement investie dans son travail d’aide aux orphelinats français, dépensant son énergie pour lever des fonds, capable de mettre aux clous l’argenterie de la famille ou de sacrifier ses costumes de scène pour la confection de vêtements d’enfants, son amourette avec un homme marié laisse planer une atmosphère de superficialité et de distanciation par rapport au drame européen.
Et même si son cher et tendre, Paul Rodierre, ne va pas traverser cette guerre sans dommages, j’ai eu du mal à apprécier cette partie de l’intrigue.

Toutefois, l’atmosphère américaine est bien rendue, entre volonté d’isolationnisme de la fin des années 30 et l’entrée en guerre, le chaos de la gestion des personnes fuyant l’Europe et le brouillard entourant les financements apportés à certains pays.

Nous avons ensuite Kasia, en Pologne, qui sera envoyée en camp de concentration avec sa mère et sa sœur, verra une partie de sa famille disparaître, subira d’atroces souffrances et mutilations par le fait d’expérimentations menées au sein du camp et deviendra une survivante en colère.

Les passages concernant Kasia sont aussi extrêmement bien documentés en relatant le traumatisme des Kaninchen, des « lapins ». Surnoms donnés à ces femmes ayant été les victimes d’expérimentations pseudo-médicales terribles menées par le Docteur Bernhardt, dont les survivantes devaient disparaître car preuves vivantes des exactions nazies.
Quelques unes seront sauvées grâce à la solidarité au sein du camp, en étant cachées pendant plusieurs mois, en changeant leurs numéros qui devaient les mener à l’exécution, en permettant leur évasion.
« Ravensbrück fut l’épicentre du crime contre les femmes. » a-t-on coutume de lire dans les publications historiques et l’auteur a su s’en faire le reflet.

L’auteur décrit fidèlement le sort de ces femmes après la guerre, dans une Pologne sous influence soviétique, abandonnées à leurs douleurs et leurs handicaps. Et c’est là que Caroline, l’américaine fera connaissance de Kasia, en offrant à quelques unes une chance pour une vie nouvelle et meilleure, une chance aussi de se venger.

Les destins de Kasia et de sa sœur sont les moments les plus bouleversants du roman, de part leurs souffrances bien évidemment mais aussi de part la manière dont ces deux femmes vont évoluer différemment tout en ayant vécu les mêmes événements.

Et nous avons le bourreau, Herta. Elle ne peut devenir chirurgienne, la politique anti-féministe nazie y pourvoit. Elle sera l’assistante active du Docteur Bernhardt au sein de Ravensbrück…
Elle essaiera de glisser entre les mailles du filet des libérateurs alliés. Mais sera-t-elle à l’abri de la vengeance?
Malheureusement, l’auteur a décrit un personnage froid et désincarné aux conflits de conscience bien fades et peu présents qui empêche toute empathie et tout espoir de trouver en Herta une once d’humanité.

J’aimais bien l’idée de départ, le contexte est très bien documenté mais le tout ne m’a pas captivée. Je n’ai pas ressenti les émotions qui auraient rendu cette lecture inoubliable.
Opinion subjective évidemment car techniquement, l’intrigue se tient bien et le style de l’auteur, sans être extraordinaire, est agréable.
Mais… pas d’étincelle d’émotions… Il y a de la matière, indéniablement, mais la manière de raconter ces femmes ne m’a pas charmée. Dommage!

Citations…

« – Vous savez que le muguet est vénéneux, n’est-ce pas? me demanda-t-il.
– Donc ne le mangez pas. Au moins, pas avant d’avoir fini de parler. Ou seulement si le public vous hue. »

« La société de Manhattan est comme un système solaire avec ses propres lois. Il suffit qu’on voie une femme célibataire au restaurant avec un homme marié pour dérégler l’alignement de ses planètes. »

« (…) Tu as peut-être le bébé et le mari, mais moi ce que je veux, c’est le bonheur (…). »

« Je sais que les questions non résolues peuvent avoir un effet désastreux sur le psychisme. Produire de l’hostilité. Détruire des relations. (…)
Je sais aussi que vous avez un travail considérable à faire et que vous devez vraiment vous y mettre. C’est le secret de la guérison. »

Blog Note 3

The Bear Memoria

Incontrôlable – David Ellis & James Patterson

David Ellis & James Patterson - Incontrôlable (2018)

David Ellis & James Patterson – Incontrôlable (2018)

blognote 4

4ème de couv’…

Le cadavre d’une très belle femme
Ben Casper n’aurait jamais imaginé retrouver le corps de Diana, sa meilleure amie, une agente de la CIA, au pied de son immeuble.
Elle se serait jetée par la fenêtre de son appartement.
Suicide.
Affaire classée.
Retrouvé au bas de son immeuble
Pourtant, Diana, dont Ben était secrètement amoureux, n’avait a priori aucun motif d’en finir avec la vie…
Journaliste d’investigation, Ben pressent qu’on a cherché à la faire taire.
Peut-il mettre La maison blanche en danger?
Bientôt, il va mettre au jour un complot qui pourrait impliquer les plus hautes instances du pouvoir. Mais, à trop approcher la vérité, c’est sa propre vie que Ben met en danger. Certains secrets ne doivent pas être ébruités…

Lire la suite

Clara Vine T3 – La guerre des fleurs – Jane Thynne

Jane Thynne - Clara Vine T3 - La guerre des fleurs (2017)

Jane Thynne – Clara Vine T3 – La guerre des fleurs (2017)

blognote 5

4ème de couv’…

Août 1938. Alors que plane la menace de la guerre, l’actrice anglaise Clara Vine est en tournage à Paris, ville plus jamais sous tension.

Installée dans la capitale allemande, Clara vit dans l’angoisse depuis qu’elle est dans le collimateur de Joseph Goebbels, de plus en plus soupçonneux à son égard. Il risque de bientôt découvrir qu’elle s’est mêlée à la société berlinoise dans le seul but de fournir des informations à ses contacts de l’ambassade de Grande-Bretagne…

Le conflit devenant de plus en plus imminent, Clara est approchée par Guy Hamilton, un agent anglais infiltré, qui lui confie une mission pour son pays: se lier d’amitié avec Eva Braun, la maîtresse du Führer, et transmettre aux services britanniques tout ce qu’elle pourra apprendre d’elle.

Clara sait que cette entreprise va de nouveau l’exposer au danger. Mais elle sait également qu’il lui incombera sans doute bientôt de faire tout ce qui sera en son pouvoir pour protéger son pays… Lire la suite

Karma – Théo Lemattre

Théo Lemattre - Karma (2018)

Théo Lemattre – Karma (2018)

blognote 3

4ème de couv’…

Jusqu’où ira-t-il pour la sauver…?

Le karma? Il nous suit de notre naissance à notre mort.

Jérémy n’est ni mort, ni vivant. Dans un état de conscience spirituel des plus obscurs, il est appelé à passer vers un autre monde, celui dans lequel il sera jugé pour ce qu’il a fait.

L’enjeu n’est pas des moindres: sa vie.

Jérémy, malgré la gravité de la situation, n’a qu’une idée en tête: retrouver sa petite-amie, avec laquelle il a eu cet accident de voiture, pour lui dire tout ce qu’il n’a jamais su lui exprimer. Un souhait incompatible avec les forces supérieures qui lui font face.

Malgré lui, Jérémy va se retrouver empêtré dans une folle course poursuite qui le poussera dans ses derniers retranchements.
Connaissait-il vraiment Julie, sa fiancée, aussi bien qu’il le croyait? Lire la suite

L’Unité Alphabet – Jussi Adler-Olsen

Jussi Adler-Olsen - L'Unité Alphabet (2018)

Jussi Adler-Olsen – L’Unité Alphabet (2018)

blognote 4

4ème de couv’…

L’Unité Alphabet est le service psychiatrique d’un hôpital militaire où, pendant la Seconde Guerre mondiale, les médecins allemands infligeaient d’atroces traitements à leurs cobayes, pour la plupart des officiers SS blessés sur le front de l’Est.

Bryan, pilote de la RAF, y a survécu sous une identité allemande en simulant la folie.

Trente ans ont passé mais, chaque jour, il revit ce cauchemar et repense à James, son ami et copilote, qu’il a abandonné à l’Unité Alphabet et qu’il n’a jamais retrouvé.

En 1972, à l’occasion des jeux Olympiques de Munich, Bryan décide de repartir sur ses traces.
Sans imaginer que sa quête va réveiller les démons d’un passé plus présent que jamais. Lire la suite