Citation livresque du soir!

cita1902

« Les héros meurent sur les champs de bataille, et ce sont les lâches qui narrent leurs exploits. Et n’oubliez jamais que plus les récits sont épiques, plus les narrateurs sont écoutés et reconnus. J’ai toujours éprouvé la plus grande méfiance face à l’Histoire. »

Les vestiges de l’aube – David Khara

Citation livresque du soir!

14581393_656015231238950_859499479486869549_n

« Je ne crois pas au bonheur comme état permanent. Tout au plus pouvons-nous prétendre à des instants de joie. À nous de les saisir, de les goûter et les savourer, sous peine de voir les affres incontournables de l’existence nous entraîner inexorablement vers le cynisme et la désespérance. »

Une nuit éternelle – David Khara

Citation livresque du soir!

1

« L’armure se disloqua d’un coup et, avec sa destruction, arriva le cortège des révélations. Une armure ne protège pas son porteur, elle l’enferme. Elle ne le prémunit pas des blessures, elle l’étouffe. Et quand il la dépose enfin, il découvre, en même temps que la vraie liberté, l’étendue de sa vulnérabilité. »

Atomes crochus – David Khara

Atomes crochus – David Khara

david-khara-atomes-crochus-2016

David Khara – Atomes crochus (2016)

4ème de couv’…

Aéroport de Fort Worth, Dallas.

Deux voyageurs essoufflés viennent de rater leur vol pour Paris et se le reprochent mutuellement: Enzo Meazza, un criminel en col blanc tout juste sorti de prison, et Janet Livingston-Pierce, ingénieur en déplacement professionnel.

L’avion explose quelques secondes après son décollage…

À peine remis du choc, ils sont pris pour cible par des hommes armés.

Pourquoi en ont-ils après eux?
Leur commanditaire serait-il le mystérieux Griffon traqué par le FBI depuis des années?

Une seule certitude: Janet et Enzo n’auraient jamais dû se rencontrer…

Lire la suite

Citation livresque du soir!

tttip

« Au plus profond du gouffre, confronté à la peine et à la douleur, l’être humain recèle en lui-même une force inextinguible, parfois enfouie, mais bien réelle. Il suffit souvent d’un rire, d’un sourire, d’un regard bienveillant pour qu’elle surgisse, nous pousse et nous élève. »

Atomes crochus – David Khara

Citation livresque du soir!

12961491_704843259618960_1026021544882553126_n

« – Elle est bien bonne celle-là! Et depuis quand la prison sert-elle à payer une dette quelconque? La société demande aux gens comme moi de coller les gens comme toi entre quatre murs pour se sentir en sécurité. Tout le monde se fout de ta rédemption. De la façon dont je vois les choses, une branche pourrie ne guérit jamais. »

Atomes crochus – David Khara