Le programme D-X – David Khara

David Khara - Le programme D-X (2018)

David Khara – Le programme D-X (2018)

blognote 5

4ème de couv’…

L’ancien agent du Mossad Eytan Morg, reclus au large de l’Irlande depuis quatre ans, doit sortir de sa retraite quand l’homme à la tête du Consortium, une organisation criminelle qui préside en secret aux destinées de l’humanité, exige de lui parler avant de mourir.

Aux États-Unis, le jeune flic Andy Irvine est confronté à un meurtre barbare: une infirmière est retrouvée pendue dans un entrepôt, le corps calciné.
Mais ce meurtre n’est peut-être pas isolé…
Tueur en série fétichiste? Opération du Consortium?

Seul Eytan pourra le découvrir, mais le temps lui est compté. Lire la suite

Citation livresque du soir…

moi

« Sous les bombes ou la mitraille, quand la mort et la barbarie nous écrasent de leurs ombres, quand tout espoir nous abandonne, nous tous besoin que des individus se dressent. Et quand ils se tiennent là, debout devant nous, nous nous accrochons à eux de toutes les forces qui nous restent. Ils dissipent les ombres de la mort, effacent toute barbarie. Et dans la main qu’ils nous tendent pour nous aider à nous relever, nous retrouvons l’espoir qui nous avait quittés. Ils possèdent ce supplément d’âme qui nous insuffle le désir de vivre. »

Le programme D-X – David Khara

Citation livresque du soir…

DX

« Mais je crois, mon cher.
Ma foi se porte sur les lois de la physique, et sur l’ensemble des règles qui ont l’univers.
Je n’exclus pas l’existence d’un être supérieur, je doute simplement qu’il ait poussé le vice jusqu’à endosser plusieurs personnalités afin d’inciter les humains à se massacrer en ses multiples noms. À moins que Dieu ne souffre d’un sévère trouble dissociatif de personnalité, ce qui expliquerait pour le monde est si mal barré… »

Le programme D-X – David Khara

Citation livresque du soir!

cita1902

« Les héros meurent sur les champs de bataille, et ce sont les lâches qui narrent leurs exploits. Et n’oubliez jamais que plus les récits sont épiques, plus les narrateurs sont écoutés et reconnus. J’ai toujours éprouvé la plus grande méfiance face à l’Histoire. »

Les vestiges de l’aube – David Khara

Citation livresque du soir!

14581393_656015231238950_859499479486869549_n

« Je ne crois pas au bonheur comme état permanent. Tout au plus pouvons-nous prétendre à des instants de joie. À nous de les saisir, de les goûter et les savourer, sous peine de voir les affres incontournables de l’existence nous entraîner inexorablement vers le cynisme et la désespérance. »

Une nuit éternelle – David Khara