Tom Locke T1 – Shadow war – Sean McFate

Sean McFate - Tom Locke T1 - Shadow War (2017)

Sean McFate – Tom Locke T1 – Shadow War (2017)

blognote 4

4ème de couv’…

Tom Locke est un soldat d’élite. Il travaille pour la société Apollo Outcomes, qui domine le marché mondial de l’action militaire sur gages.
On lui confie une mission délicate, qui sort un peu de l’ordinaire: il a une semaine pour faire sortir de Libye la famille d’un oligarque ukrainien, avant que Poutine lance une opération militaire d’envergure sur le pays.

Mais Locke ignore une information de taille: Brad Winter, son patron, a des intérêts secrets dans l’affaire. Il est en effet engagé dans une partie d’échecs géopolitiques et financiers avec plusieurs personnages influents aux quatre coins du monde.
Une erreur, et l’empire d’Apollo Outcomes pourrait s’effondrer.

Mon ressenti de lecture…

Tom Locke, ancien soldat d’élite, employé d’Apollo Outcomes, spécialiste des actions sur le continent africain, se voit confier une mission à haut risque en Ukraine.
Exfiltrer la famille d’un oligarque ukrainien, la mettre à l’abri, propulser son chef de famille sur le devant de la scène politique suite à la mainmise d’un site d’extraction de gaz et contrer les projets de Poutine.

J’ai adoré! Tellement authentique qu’il est impossible de démêler de ce qui relève de la réalité et de la fiction! Une révélation livresque!

Difficile de classer ce roman: ce n’est pas un thriller, ce n’est pas un roman de guerre véritablement ni un roman axé sur la géo-politique à proprement parler. C’est le roman qui illustre pourtant parfaitement notre société d’aujourd’hui: mondialisation où tous les gouvernements, hommes du monde de la politique comme de l’économie, de la finance, de l’industrie, se mêlent des affaires de tout le monde, mine de rien, en sous-traitant les actions d’éclat, en utilisant des leurres et des vitrines proprettes, en manœuvrant discrètement dans ses propres rangs comme en louvoyant dans les camps adverses, aux fins de pouvoirs ou tout cyniquement, d’argent, toujours plus d’argent.

Tom Locke est-il un simple mercenaire n’ayant d’autre objectif que la rémunération et l’adrénaline ou un employé d’une société militaire privée, vivant avec force de bénéfices de contrats fédéraux ou avec la CIA pour des missions secrètes et classées, ou pour assurer la sécurité personnelle d’individus à travers le monde? On sent que l’homme répugne à se faire appelé « mercenaire », est-ce pour se donner bonne conscience, avoir l’illusion de choisir ses causes alors qu’au final, il est le bras armé de celui qui peut payer?

C’est un roman qui transpire le cynisme à chaque action. Bien entendu, il loue le courage de ces frères d’armes qui combattent ensemble, affrontent, soudés, les épreuves, les blessures et les pertes mais sortis de ce microcosme que l’on ne rencontre que chez les militaires, c’est toute l’hypocrisie de la scène politique mondiale qui ressort dans cette intrigue.

Passionnante, trépidante, dont la limpidité ne se dévoilera que tardivement au travers des différents rendez-vous de Brad Winters, le patron de Tom Locke, cette intrigue mêle Vladimir Poutine et les USA aux intérêts dans les anciens bastions de l’URSS, intérêts liés aux ressources naturelles dont l’exploitation est source de profits et de contrôle économique mais aussi liés à la politique pure quand le retour à la mère patrie serait une avancée notable vers la première place de puissance mondiale.

L’auteur sait de quoi il parle lorsque qu’il présente le nouveau visage de la guerre moderne et contemporaine par la délégation de la sale besogne des gouvernements aux armées privées. En effet, ancien soldat, ancien mercenaire, il a été également partie prenante à divers postes importants dans les sociétés très connues que sont la DynCorp, Deloitte Consulting ou la TD International, est reconnu comme expert en politique étrangère et stratégie de la sécurité nationale, comme chercheur, conférencier et enseignant.
Son CV est impressionnant et il a su le mettre au service d’un excellent roman qui vous laissera pantois en fin de lecture. Il met en exergue une guerre à laquelle nous allons devoir nous habituer et qui risque de changer tous les codes de l’ordre mondial déjà bien chaotique en ces temps troublés

L’histoire de Tom Locke et de l’empire d’Apollo Outcomes m’évoque le parcours d’Erik Prince, fondateur de Blackwater, ancien militaire flirtant maintenant entre politique et philanthropie et dont sa société a vu certaines de ses actions, controversées dans les années 2010.

Vous l’aurez compris, ce roman flirte tellement étroitement avec la réalité qu’il dépasse son rôle de lecture récréative pour titiller notre vision du monde et des événements qui l’agitent…

Shadow war, guerre de l’ombre (pour la traduction!), porte bien son titre quand le personnage de Tom Locke nous ouvre les portes du monde nébuleux des armées privées! Un seconde tome est paru aux States, l’an dernier, Deep Black. Curieuse de savoir si les éditions Bragelonne vont continuer la publication de cette série. Sinon, c’est certain, je filerai le lire en VO!

Citations…

« Ce n’est pas celui qui critique qui est important, ni celui qui montre du doigt comment l’homme fort trébuche ou comment l’homme d’action aurait pu faire mieux.
L’hommage revient à celui ou à celle qui se bat dans l’arène, dont le visage est couvert de poussière et de sueur, qui va de l’avant vaillamment, qui commet des erreurs et en commettra encore, car il n’y a pas d’efforts humains sans erreurs et imperfections.
C’est à lui ou à elle que revient l’hommage, à celui ou à celle dont l’enthousiasme et la dévotion sont grands, à celui ou à celle qui se consume pour une cause importante, à celui ou à celle qui, au mieux, connaîtra le triomphe du succès, et au pire, s’il échoue, saura qu’il a échoué en agissant courageusement.
Théodore Roosevelt – 1910 »

Blog Note 4

The Bear Memoria

Publicités

14 réflexions au sujet de « Tom Locke T1 – Shadow war – Sean McFate »

  1. Merdouille, en voyant le titre et la couverture, j’étais persuadée que ce roman n’était pas pour moi et que je pouvais donc lire ta chronique sans crainte… je retire ce que j’ai pensé car je suis prise au piège !!

    Un jour, j’me vengerai 👿

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s