Coup de chaud sur la ville – Lee Child

lee-child-coup-de-chaud-sur-la-ville-2016

Lee Child – Coup de chaud sur la ville (2016)

4ème de couv’…

New York, 13 juillet 1977.
Une chaleur étouffante pèse sur la ville, déjà sous pression: un tueur en série y terrorise la population.

Jack Reacher, alors jeune marine de seize ans tout juste rentré de Corée du Sud, se rend à West Point pour revoir son frère quand, en pleine rue, il surprend un homme en train de gifler une femme.
Il s’interpose et, bien que le couple lui conseille de ne pas s’en mêler, il s’en prend au type qui, ridiculisé, bat en retraite.

Ce que Reacher ne sait pas, c’est que ce « mari », Croselli, est un grand patron de la mafia. Et « sa femme », une inspectrice du FBI.

L’incident clos, Reacher continue sa route quand soudain, la ville se retrouve plongée dans le noir: le réseau électrique n’a pas résisté à la canicule.

Et pour parfaire le programme de sa soirée, Reacher se retrouve à devoir aider une jeune femme qui semble avoir de sérieux ennuis.
Dire que les péripéties ne font que commencer serait un euphémisme?

Mon ressenti de lecture…

Coup de chaud sur la ville est une petite nouvelle numérique passée quasiment inaperçue qui vient se caler entre Mission confidentielle et Jack Reacher, Never go back, mais qui peut se lire tout à fait indépendamment de tous les romans de la série.

Jack Reacher, seize ans, jeune marine sur le chemin qui le ramène de Corée du Sud vers West Point où réside son frère, va se mêler de ce qui ne le regarde pas… une apparente et banale scène de ménage… Mais quand l’un des protagoniste est un parrain de la mafia, la défense d’une « fragile et faible » femme prend des allures de suicide annoncé.

Jack Reacher risque fort de ne pas survivre à cette nuit new-yorkaise!

Alors autant j’adore le Jack Reacher adulte, avec de la bouteille et un « passé », autant je n’ai guère apprécié le tout jeune et fringant marine de seize ans. Car il a tout du grand, sa carrure, sa force, ses élans de violence maîtrisée, son sens de l’observation et de la déduction, mais, pour le coup, cela semble vraiment « too much » et ôte une certaine dose de crédibilité au personnage.

C’était l’occasion de découvrir une graine de justicier, avec quelques maladresses, hésitations et manifestations de naïveté inhérentes à un manque logique d’expérience… Mais ce ne fut pas le cas et je le déplore…

En une nuit, Jack Reacher « coince » un gros bonnet de la mafia et, de surcroît, révèle aux enquêteurs un élément primordial pour la recherche et l’arrestation d’un tueur en série. Je veux bien que la panne d’électricité générale désorganise la ville mais tout de même…

Par contre, j’ai adoré la visite de la ville de New-York plongée dans les ténèbres silencieuses… Le calme ne va pas durer non plus très longtemps, les anonymes véreux vont vite essayer de croquer la Big Apple…

Donc, rien de grave en soi: la lecture de cette nouvelle a été, comme d’habitude, super agréable et apporte un petit souffle de jeunesse sur notre Jack Reacher!
Mais tout de même une petite déception…

Citations…

« Et dans cette obscurité régnait un silence absolu, qui aurait pu remonter à une ère primitive, le bourdonnement confus de la vie moderne disparaissant soudain pour ne laisser place qu’à d’infimes déplacements humains en aveugle et à une espèce de sinistre chant funèbre, une sorte de murmure venu de rochers immémoriaux enfouis sous la surface. Passage du XXe siècle à l’âge de pierre, le temps d’actionner un interrupteur. »

« Surprendre est toujours bon. Attendre, toujours fatal. Les types qui laissent une situation se dérouler à son rythme ne font que l’envenimer. »

Note: 3/5

Blog Note 3

Retrouvez sur le blog mon avis sur ces autres romans de Lee Child:

Lee Child – Sans douceur excessive (2009)

Lee Child – La faute à pas de chance (2010)

Lee Child – Elle savait (2012)

Lee Child – Mission confidentielle (2015)

Lee Child – Jack Reacher Never go back (2016)

Et la bibliographie complète de l’auteur:

Publicités

15 réflexions au sujet de « Coup de chaud sur la ville – Lee Child »

  1. Pas du tout tentée par cette série .. surtout que j’ai vu le premier film avec Tom Cruise qui était pas mal mais sans plus .. trop de surenchère dans la violence et la façon de résoudre les enquêtes est un peu tirée par les cheveux !

    • ôôô par tous les dieux! 😮 Surtout pas se baser sur les films qui sont, certes, récréatifs pour ce qu’ils sont mais que je n’associe en rien avec LE Jack Reacher de Lee Child! Je te l’accorde, c’est un justicier solitaire, ex militaire, donc il ne va pas sortir indemne de ses aventures en te servant le thé mais pitié, ne pas faire l’amalgame avec les films! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s