Bibliographie de Sam Millar

Sam Millar

Sam Millar (1958 – Irlande)

Cette bibliographie ne concerne que les titres traduits et publiés en France…

Les dates de parution indiquées sont celles des parutions en anglais, pour une certaine cohérence chronologique!

Pour en savoir plus, le site de l’auteur en VO: millarcrime.com

En cliquant sur le titre ou l’image, vous accéderez aux ressentis de lecture! Sinon la 4ème de couv’ est là pour vous tenter!

 

Sam Millar - Redemption factory (2005)

Sam Millar – Redemption factory (2005)

 

Sam Millar – Redemption factory (2005)
(publié également sous le titre « Rouge est le sang »

Au cœur du conflit nord-irlandais, un militant de l’IRA disparaît mystérieusement.

Vingt ans plus tard, son fils, Paul Goodman, se fait embaucher aux abattoirs de la région.

Il pénètre un univers baigné de sang, gouverné par des êtres violents.

Une cathédrale impie de la mort, un étrange miroir des fantômes dont il est lui-même prisonnier et que son arrivée va libérer…

 

 

Sam Millar – Poussière tu seras (2006)

Sam Millar - Poussière tu seras (2006)

Sam Millar – Poussière tu seras (2006)

Ancien policier à Belfast, Jack Calvert, alcoolique, élève seul son fils adolescent, Adrian.

En faisant l’école buissonnière, celui-ci découvre un os humain dans la forêt, mais ne parle à personne de son trésor.

Quelques jours plus tard, il est kidnappé.

Jack retrouve l’os qui s’avère être celui de la petite Nancy, disparue depuis trois ans.

Alors qu’il enquête, d’autres personnes disparaissent, des restes humains sont retrouvés dans les bois et les anciennes pratiques sordides de l’orphelinat local sont révélées au grand jour.

C’est tout le terrible passé de la ville qu’Adrian semble avoir déterré…

 

Sam Millar - Les chiens de Belfast (2006)

Sam Millar – Les chiens de Belfast (2008)

Sam Millar – Les chiens de Belfast (2008)

Il s’en passe de belles, à Belfast, cet hiver-là…

Deux mains gauches sont découvertes dans les entrailles d’un sanglier abattu à la chasse. Vingt ans plus tôt, c’étaient des chiens sauvages échappés du zoo qui déchiquetaient les corps…

Et il ne fait pas bon s’attarder dans les bars : une femme mystérieuse — pute ou pas pute? — attire plusieurs hommes de la ville dans ses filets , puis s’offre à leurs dépens des séances de torture raffinées avant de les achever.

Le soin de démêler les fils sanglants de cette série macabre échoit à Karl Kane, détective privé cabossé par la vie et hanté par un drame digne d’un fantasme de James Ellroy.

Et ce n’est pas la police qui va l’aider.

 

Sam Millar – Le cannibale de Crumlin Road (2009)

Sam Millar - La cannibale de Crumlin Road (2009)

Sam Millar – Le cannibale de Crumlin Road (2009)

Dans Belfast qu’épuise une vague de chaleur inhabituelle, un prédateur s’attaque à de très jeunes femmes, des junkies, des laissés-pour-compte de la société. À chaque corps retrouvé atrocement mutilé, il manque le foie et les reins. Il apparaît bientôt que le tueur est animé par une perversion très singulière…

Initiée par la plainte d’une cliente dont la sœur a disparu, l’enquête de Kane prend soudain un tour personnel et spécialement dramatique qui durcit sa motivation. Ce ne sera pas toutefois une mince affaire que d’épingler son suspect, membre estimé de l’establishment: l’aveuglement délibéré, voire la mauvaise volonté de la police locale sont autant de bâtons dans ses roues. Mais la rage est un moteur puissant, et Kane, ce « faux dur à l’humour ravageur », ne craint pas les coups…

Sam Millar - Un sale hiver (2012)

Sam Millar – Un sale hiver (2012)

Sam Millar – Un sale hiver (2012)

Il neige dru sur Belfast lorsque, tôt le matin, Karl Kane, allant chercher le lait devant sa porte, y trouve aussi une main sectionnée.

La deuxième à se matérialiser dans la ville en quelques semaines. Que signifient ces macabres cartes de visite? Attiré par la récompense substantielle qu’offre un homme d’affaires inquiet pour la réputation de la ville, Kane enquête. Un caïd local, brute impitoyable qui contrôle la drogue et la prostitution, retient son attention. De bars crapoteux, où des clients à la sexualité incertaine n’hésitent pas à sortir leur couteau, en bordels lamentables, Kane aborde une nouvelle descente en enfer.

Son humour caustique et son code moral inaltérable ne seront pas de trop pour affronter l’épreuve.

 

Sam Millar

Sam Millar (1958 – Irlande)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s