Résilience – Yannick Monget

images4ème de couv’

Le plus grand danger n’était pas notre puissance mais notre aveuglement.

Lorsque le monde s’écroule tel un château de cartes technologique apparaît la véritable menace: avec l’effondrement de ses infrastructures, l’homme risque de perdre la maîtrise de la totalité de ses réacteurs nucléaires.

Résilience nous fait assister aux derniers jours de l’humanité, colosse aux pieds d’argile encore accroché à ses certitudes, ainsi qu’au combat mené par les survivants plusieurs années après l’effondrement de la civilisation.

Ce récit terriblement efficace construit autour de plusieurs intrigues nous entraîne dans un enchaînement haletant et implacable à la confluence du thriller géopolitique, du roman d’aventures et de l’anticipation hyperréaliste. Entre jeux de lobbies, insoupçonnables dessous du nucléaire civil et pressions politiques, cette course contre la montre décrit avec une étonnante justesse un univers où l’irresponsabilité n’a d’égal que l’aveuglement de ceux qui manipulent l’atome en menaçant le destin de la planète tout entière.

Mon ressenti de lecture

Si vous êtes un être égocentrique ne voyant pas plus loin que le bout de votre centaine d’années humaines, prenant pour argent comptant tous les discours paternalistes visant à vous endormir dans une douce béatitude, vivant dans une bulle de confort, ayant comme principe « après moi, le déluge »… passez votre chemin, ne lisez pas Résilience.

Par contre, si vous êtes titillés par votre appartenance à l’Humanité, stop.

Prenez Résilience, lisez, savourez, réfléchissez, tremblez… mais lisez-le.

Roman fiction-réalité, thriller d’anticipation, ou comment (r)éveiller les consciences tout en nous offrant une histoire d’exception!

Je voudrais être dithyrambique mais les mots me manquent tant tout est dit et excellemment dit dans cet ouvrage sur toutes nos angoisses, nos colères, notre impuissance et nos incompréhensions face à la marche actuelle du monde, et ce, dans les fils d’une histoire de terrorisme et de thriller magnifiquement orchestrée!

On plonge d’emblée dans une ambiance (post)apocalyptique des plus savoureuses, voyage dans tous les coins de la planète, on est immergé dans chaque société. C’est une vision globale de l’être humain et de la société tout à la fois actrice et victime du plus extrême crime contre l’humanité: son extinction. C’est un récit dense mais fluide et totalement addictif; extrêmement bien documenté (notes et références à l’appui) et on ne peut plus actuel; noir, alarmiste parfois et réaliste mais jamais sans espoir. Un récit qui met en exergue tous les dysfonctionnements et aberrations de notre modernisme.

Une analyse concise et sans concession aucune.

On tremble au fil d’un suspense à couper le souffle, haletant par l’alternance des chapitres « avant » et « après » l’Effondrement.

Avec un dénouement incroyable.

Les personnages sont attachants, tous autant qu’ils sont, les bons comme les moins bons, les principaux comme les autres.

L’action est bien menée, toujours très « visuelle », très spectaculaire également. Les propos scientifiques émaillant le récit sont tous, sans exception, compréhensibles et abordables.

Yannick Monget ne tombe à aucun moment dans le piège de la propagande pseudo écolo-politico-économique ou dans un discours moralisateur et culpabilisateur. Il ne donne aucune réponse idyllique et magique aux problèmes mondiaux de macro-économie, sociétaux, éthiques, de crises énergétiques et bio-climatiques.

Mais il pose les bonnes problématiques.

Je ne suis pas sortie indemne de cette lecture, c’est un coup de cœur phénoménal.

C’est une fiction mais elle a le goût de la sombre prophétie…

Citations autour de Résilience – Yannick Monget.

Note: 5/5

blognote parmeblognote parmeblognote parmeblognote parmeblognote parme

Publicités

6 réflexions au sujet de « Résilience – Yannick Monget »

  1. Je suis ravie qu’il t’ai plu autant qu’à moi. On a un sentiment de vide quand on l’a fini, et on a très, très peur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s