Un visiteur pour Ophélie – Lee Child

Lee Child - Un visiteur pour Ophélie

Lee Child – Un visiteur pour Ophélie (2001)

4ème de couv’…

Deux séduisantes femmes d’officiers de l’armée américaine ont été sauvagement étouffées avant d’être plongées par leur assassin dans un bain de peinture kaki provenant des stocks de l’armée.

Pour le FBI, le profil du tueur ne fait aucun doute: d’une intelligence supérieure, vivant seul, il connaissait les deux victimes.
Tout le portrait de Jack Reacher qui se retrouve illico dans l’œil du cyclone!

Seul face à un tueur qui prend plaisir à le manipuler, Jack sait qu’il ne dispose que de quelques heures pour arrêter cette machine à tuer et prouver à tous son innocence.

Lire la suite

Citation livresque du soir!

Cita1006

 « — Il faudrait peut-être d’abord que je comprenne ce dont j’ai vraiment envie, reprit-il.
— Vous le savez très bien, rétorqua-t-elle. Tout le monde le sait, intuitivement. Les doutes que vous pouvez ressentir sont juste des parasites qui sont là pour vous empêcher de regarder la vérité en face. »

Un visiteur pour Ophélie – Lee Child

Récap’ Février 2017…

recap-fevrier-2017

Le « pense-pas-bête » entre deux visites du Flop & Top est de retour pour ce mois de Février!

Février, 28 jours, un mois tout court et, pour le Black Kat, un mois livresque tout maigre pour cause de vie perso qui s’est arrogée le droit de croquer tout mon temps de lecture!
(La garce! Je me vengerai!)

Un gros coups de cœur pour un jeune auteur auto-édité, des valeurs sûres
et une lecture imposée (Masse Critique Babelio) passionnante!

Allez, c’est parti pour le Récap’ de Février!

bioutifull

Lire la suite

Citation livresque du jour!

cita-18

« La guerre, dit-il, rien que la guerre. Certains survivent, d’autres meurent, d’autres encore sont portés disparus. Parfois il ne reste rien à retrouver. Un tir d’artillerie peut ramener un homme à ses molécules. Il est tout simplement désintégré. Parfois, il y aura une légère trace rouge dans l’air, comme un brouillard; parfois même pas. D’autre part, même si les restes d’un corps existent, le mouvement des chars amis et ennemis qui passent et repassent sur le champ de bataille finit par enterrer les morceaux. Et le type est définitivement perdu. C’est encore pire avec les avions. Il y a eu de nombreux combats au-dessus de l’océan. Un avion tombe à la mer, et tout son équipage disparaît à jamais, quels que soient les efforts déployés pour le retrouver. »

Des gages pour l’enfer – Lee Child

Les caves de la Maison Blanche – Lee Child

Lee Child - Les caves de la Maison Blanche4ème de couv’…

Videur dans un club de jazz de Chicago, l’ex-marine Jack Reacher croyait avoir tiré un trait sur son passé de commando d’élite.

Jusqu’à ce fameux jour où notre héros croise malencontreusement la route de Holly Johnson – une jeune et jolie recrue du FBI, accessoirement fille d’un général d’état-major et filleule du président des États-Unis!

Pris en otages par trois malfrats particulièrement musclés, Holly et Reacher se retrouvent embarqués, pieds et poings liés, à bord d’une fourgonnette. C’est le début d’un « road-movie », imprévisible, sanglant et frénétique qui va les conduire jusqu’au Montana où un groupuscule d’extrême droite mené par Beau Borken, leader obèse, machiavélique et tortionnaire, rêve d’indépendance et de suprématie blanche.

Au risque de plonger l’Amérique dans le chaos…

Lire la suite

Citation livresque du soir!

topblog

« Le tir au fusil, à grande distance, combine plusieurs paramètres. La chimie, la mécanique, l’optique, la géophysique et la météorologie entrent en ligne de compte. Et, surtout, le corps et l’esprit de l’être humain.

Les tireurs d’élite sont des hommes comme les autres. Les hommes sont faits de chair et de muscles qui tremblent et s’agitent, du cœur qui bat parfois violemment et des poumons qui s’emplissent et se vident continuellement.
Chaque nerf vibre d’une énergie invisible. On n’est jamais absolument immobile. Si pendant le premier mètre que la balle parcourt – jusqu’au bout du canon –, celui-ci bouge de deux millimètres, la balle passera, huit cents mètres plus loin, à un mètre vingt de la cible. Deux millimètres multipliés par huit cents, ce n’est pas rien. »

Les caves de la Maison Blanche – Lee Child

Du fond de l’abîme – Lee Child

Lee Child - Du fond de l'abîme

Lee Child – Du fond de l’abîme (1997)

4ème de couv’

S’il n’avait pas jadis lu le nom de cette ville sur la pochette d’un disque de blues, jamais Reacher n’aurait débarqué à Margrave, un trou perdu au fond de la Géorgie.

Ex-policier militaire des Marines, il n’avait d’autre but que d’aller à l’aventure, muni de sa pension de l’armée.

Ce qui l’attend ici?

L’enfer.

Tout va très vite. La police. La prison. L’accusation de meurtre.

Un cauchemar incompréhensible, dont vont l’aider à sortir deux alliés inespérés: Finlay, le policier noir, et surtout Roscoe, séduisante et courageuse femme flic. Tous trois vont s’attaquer au système mafieux qui a corrompu toute la ville, et remonter la filière d’un gigantesque réseau de faux-monnayeurs.

Lire la suite