Citation livresque du soir…

10003159_591147740980032_1515429377_n

« Rosa avait un grand respect pour les mots. Elle les avait toujours considérés comme des outils d’accès à la connaissance. Et elle pensait que choisir les mots justes, les agencer avec soin, aidait à voir le monde sous un plus beau jour. Voilà pourquoi elle avait d’abord voulu être écrivain. (…) Mais à présent elle comprenait que les mots pouvaient aussi servir à obscurcir, pas seulement à éclairer. Des mots abstraits, et une affreuse phraséologie officielle poussaient comme un maquis de ronces autour d’une idée. Des murs de jardons administratifs pouvaient dissimuler des horreurs. Rosa prit conscience de la puissance et de la dangerosité des mots. »

Clara Vine T3 – La guerre des fleurs – Jane Thynne

Clara Vine T2 – Le jardin d’hiver – Jane Thynne

Jane Thynne - Clara Vine T2 - Le jardin d'hiver (2016)

Jane Thynne – Clara Vine T2 – Le jardin d’hiver (2016)

blognote 4

4ème de couv’…

Berlin, 1937. La ville respire la séduction et l’ambition. Mais partout, le danger rôde…

Anna Hansen, future mariée, est pensionnaire d’une de ces fameuses écoles créées par Hitler pour former les jeunes femmes dans l’art de devenir la parfaite épouse d’un officier SS. Mais, une nuit, elle est sauvagement assassinée dans les jardins de l’école. On fait vite disparaître le corps. La nouvelle de sa mort est étouffée, son existence oubliée.

Clara Vine est actrice dans les fameux studios de la Ufa à Berlin. Mais cette activité en masque une autre, clandestine celle-là: elle est agent au service du Renseignement britannique.

Or elle connaissait Anna et la nouvelle de sa mort l’inquiète. Elle n’arrive pas à comprendre pourquoi on l’occulte ainsi. Elle enquête donc, et découvre peu à peu que le meurtre d’Anna est lié à un lourd secret, compromettant les plus hauts dignitaires du troisième Reich.

Avec la prochaine visite à Berlin d’Édouard VIII – qui a récemment abdiqué – accompagné de sa femme Wallis – et la présence des célèbres sœurs Mitford qui rivalisent pour occuper le devant de la scène mondaine, Clara se doit d’œuvrer dans l’ombre pour découvrir la vérité et en informer Londres.
C’est une voie périlleuse, d’autant qu’elle bénéficie de l’aide d’un de ces artistes juifs taxés de « dégénérés » par Goebbels.
La survie de Clara ne tient qu’à un fil… Lire la suite

Citation livresque du soir…

15965141_1829212370649717_7314295703620877142_n

« Le charme est dangereux parce qu’il arrête le regard. C’est comme une pierre précieuse. Il étincelle et éblouit, et nous empêche de voir ce qu’il y a vraiment là. Le mot lui-même est associé à l’enchantement et à la magie. Il signifie illusion. Il implique lustre, éclat, clinquant destiné à détourner l’attention. »

Clara Vine T4 – Foi et beauté – Jane Thynne

Citation livresque du soir…

36821994_2224795747536556_1215963047462436864_n

« Pour quelqu’un dont le travail reposait sur la communication, il était paradoxal qu’il n’ait jamais communiqué avec elle. Les agents apprenaient à résumer ce qu’ils avaient à dire dans des codes, mais quel code contenait le silence? »

Clara Vine T4 – Foi et beauté – Jane Thynne