Lynwood Miller T2 – Pas de printemps pour Éli – Sandrine Roy

Sandrine Roy - Lynwood Miller T2 - Pas de printemps pour Éli (2017)

Sandrine Roy – Lynwood Miller T2 – Pas de printemps pour Éli (2017)

blognote 4

4ème de couv’…

Lynwood Miller, le retour! Le beau mais ténébreux ex-GI coule le parfait amour avec la jeune, belle mais très curieuse Éli. Tous deux profitent béatement des douceurs de l’été pyrénéen lorsqu’un coup de téléphone vient rompre cette quiétude: le père de Lynwood est décédé.

L’ancien membre des forces spéciales américaines va devoir retourner au Texas pour l’enterrement. Il va lui falloir aussi révéler à ce qui reste de sa famille qu’il n’est pas
mort depuis vingt ans!
Sa fiancée est, bien sûr, du voyage.

Tout juste arrivé dans le ranch familial pour les obsèques, le couple découvre que des truands font pression sur James, le frère de Lynwood, qui doit juger – et condamner – un redoutable trafiquant…
Drogue, assassinat, enlèvement, poursuites, massacre, rien ne manque à cette nouvelle aventure de Lynwood Miller au pays des cow-boys et… du gaz de schiste.

Il faudra toute la détermination et les compétences particulières de l’ancien soldat
et les pouvoirs quelque peu stupéfiants d’Éli
pour sauver leurs proches des agissements de la pègre. 

Mon ressenti de lecture…

Retour forcé aux sources texannes pour Lynwood Miller qui doit affronter le décès de son père et une famille qui le croit mort depuis 20 ans. Terminé la dolce vita pyrénéenne, Lynwood, accompagné d’Éli, doit faire face à la disparition de son neveu, orchestrée par la pègre locale pour exercer une pression sur son père, James, dans le cadre d’un procès.

Je ne change pas d’opinion: quand nous sommes face à une série, malgré le talent des auteurs à glisser des rappels des tomes précédents pour « créer » des one-shots, bibi, elle dit « non! ». Commencez par le premier (là, ça va hein, ne râlez pas, c’est juste le 2ème!) pour ne pas passer à côté de l’évolution des personnages et de leurs relations. Les subtilités ne vous échapperont pas et vous en apprécierez davantage votre lecture.

Et c’est important dans Pas de printemps pour Éli car le couple formé par Lynwood et Éli est atypique. Union fusionnelle et passionnée, un ancien des Forces Spéciales au passé mystérieux et trouble et une très jeune femme aux dons quasi-surnaturels, vous n’éprouverez d’empathie qui si vous avez lu le précédant roman et connaissez les épreuves qu’ils ont endurées.

Si dans le précédant roman, l’intrigue était centré sur Éli, cette fois-ci, c’est Lynwood Miller qui est le point d’attraction. Ce qui n’est pas pour me déplaire; mesdames, vous en conviendrez… Cet homme viril et charmant se retrouvant bien démuni devant sa frêle chère et tendre est toujours bien touchant mais c’est une autre facette de lui que l’auteur a travaillé ici. L’ancien militaire, le guerrier, le soldat, celui qui défend coûte que coûte sa famille.

Son neveux est en danger et il ne reculera devant rien pour le sauver. Cet opus a davantage le goût et la couleur des thrillers américains, non pas parce que l’action s’est déplacée au Texas, même si cela entre en compte, bien évidemment, mais par le fait qu’elle est plus directe et violente. Le rythme est bien trépidant, ça castagne et les protagonistes n’ont aucun mal à dénicher les armes dont ils ont besoin. J’ai beaucoup apprécié cet aspect du roman, ainsi que le rôle de l’employé du ranch de James, Paul, qui cache bien son jeu derrière ses aspects de cow-boy!

Ça va vite, c’est efficace, aucun répit dans le rythme soutenu instillé par l’auteur.

Par contre, je suis un peu passée à côté du duo Lynwood-Éli. La romance amorcée dans le premier tome, si elle légitime la complicité grandissante entre Éli et Lynwood, apporte une touche de glamour et une dose d’inquiétude quant à la santé de la jeune femme, certes, mais ne m’a pas plus accrochée que cela. Peut-être parce que un amour assumé est moins excitant, livresquement parlant, que les jeux de séduction de deux personnages…

J’ai préféré le retour aux sources de Lynwood, légalement mort depuis 20 ans et qui débarque de nouveau dans une famille dont il ne connaît plus grand chose, au final. Et pourtant, c’est l’instinct protecteur qui domine, cette envie viscérale de se battre pour la préserver, d’être loyal et fidèle à un amour filial qui n’a pas été nourri de présences et d’attention.

Thriller énergique, avec des personnages attachants, il ne manque plus que le troisième volet pour satisfaire ma curiosité! Mais il est où, le troisième, hein, il est où?

Bon, ok, puisqu’il le faut, on va attendre…

Citations…

« Un auteur qui n’a pas de mots, c’est embarrassant (…) »

Blog Note 4

Quoi?!? Vous ne suivez pas?!? Retrouvez mon avis sur le 1er tome, ici

The Bear Memoria

 

15 réflexions au sujet de « Lynwood Miller T2 – Pas de printemps pour Éli – Sandrine Roy »

  1. Mort depuis 20 ans et le voici qui débarque sans tambours ni trompettes ??? Je lui foutrais un coup de pied au cul, moi !! 😀

    Bon, je possède le premier, mais pas encore lu ! Pas frapper, pas frapper…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s