L’échange – Rebecca Fleet

Rebecca Fleet - Léchange (2018)

Rebecca Fleet – Léchange (2018)

blognote 3

4ème de couv’…

« Personne ne vit ainsi… à moins d’avoir quelque chose à cacher. »

Quand Caroline et Francis reçoivent une offre pour échanger leur appartement de Leeds contre une maison en banlieue londonienne, ils sautent sur l’occasion de passer une semaine loin de chez eux, déterminés à recoller les morceaux de leur mariage. Mais une fois sur place, la maison leur paraît étonnamment vide et sinistre. Difficile d’imaginer que quelqu’un puisse y habiter.

Peu à peu, Caroline remarque des signes de vie, ou plutôt des signes de sa vie. Les fleurs dans la salle de bains, la musique dans le lecteur CD, tout cela peut paraître innocent aux yeux de son mari, mais pas aux siens.

Manifestement, la personne chez qui ils logent connaît bien Caroline, ainsi que les secrets qu’elle aurait préféré garder enfouis.
Et à présent, cette personne se trouve chez elle…

Mon ressenti de lecture…

Échange de foyers. Un sait très bien dans quoi il s’engage et l’autre, pas du tout. Seulement le besoin de passer une semaine loin de chez soi. Enfin… loin… tout est relatif pour Caroline et Francis. Juste quelques heures de route.

Le concept de l’échange me plaisait bien car personnellement, je serais incapable de laisser les clefs de mon « home, sweet home » à un étranger. L’idée me sortait de ma zone de confort, j’étais curieuse.

Mais quand très rapidement, je n’ai éprouvé aucune empathie pour Caroline et que je me suis aperçue que les morceaux brisés de son mariage relevait d’un simple adultère, là, l’auteur m’a perdue. J’ai eu l’impression de voir tout le scénario se dérouler en un instant et c’est peu ou prou ce qu’il s’est passé par la suite car le dénouement se voulant surprenant n’a guère relevé une ambiance glauque et peu angoissante.

Il y a quelques thèmes que j’évite absolument en lecture et malheureusement, l’adultère en fait partie. Par conséquent, à partir du moment où il apparaît, je suis incapable d’apprécier les éventuels côtés positifs de ma lecture. J’ai terminé le roman laborieusement mais je reste suffisamment objective pour voir ce qui peut plaire à un autre lecteur que moi, d’où, tout de même, une note moyenne.

De plus, une écriture a la première personne n’a pas amélioré mon manque de sympathie pour Caroline. Les « ici » et les « ailleurs », les trois voix donnant un aperçu différent d’une même situation délaye une intrigue qui ne m’a pas captivée.

Entre la femme adultère et le mari dépressif et accro aux médocs, je ne savais plus si j’avais envie de secouer l’un ou de frapper l’autre et l’enfoncer davantage encore dans son délire de l’amant fantasmé.

Mauvaise pioche en ce qui me concerne, que j’ai déjà enfermée aux oubliettes!

Citations…

« Je la contemple en me demandant ce qu’elle représente à mes yeux. Parfois, je me dis qu’elle m’est si précieuse que les larmes me montent aux yeux (…). Mais à d’autres moments, elle pourrait crever que ça ne me ferait ni chaud ni froid. »

« Il y a pire que de toucher le fond: la crainte de ne pas l’avoir encore atteint! »

« Sois à l’écoute de tes émotions, et ensuite, envoie-les se faire foutre… »

Blog Note 3

 

The Bear Memoria

9 réflexions au sujet de « L’échange – Rebecca Fleet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s