Frank Decker T2 – Missing: Germany – Don Winslow

Don Winslow - Frank Decker T2 - Missing Germany (2018)

Don Winslow – Frank Decker T2 – Missing Germany (2018)

blognote 4

4ème de couv’…

En Irak, Charles Sprague a sauvé la vie de Frank Decker.

Aujourd’hui, l’heure est venue pour Frank de prouver sa reconnaissance: Kim, la superbe, la parfaite épouse de Charles, s’est volatilisée dans un luxueux centre commercial de Miami.

La spécialité de Frank, c’est de retrouver les personnes disparues.
Pour récupérer Kim, il sillonne l’Allemagne, où une bande de mafieux ukrainiens tient un florissant réseau de call-girls.
Au fil de sa quête, sa loyauté envers Charles est mise à rude épreuve: son ami milliardaire ne fréquente pas seulement la jet-set, mais aussi des gangsters. Et Kim n’est pas forcément l’ange blond que l’on croyait.

Il y a de la trahison dans l’air. Reste à savoir qui est le vrai traître… 

Mon ressenti de lecture…

Frank Decker est en vie grâce à Charles Sprague. Son frère d’arme l’a sorti du blindé en flammes lors d’une embuscade en Irak, en a gardé de terribles cicatrices sur la moitié de son visage. Frank Decker lui doit la vie et quand Charles lui demande de retrouver sa chère épouse bien aimée et malheureusement disparue, il n’hésite pas un instant: il part en chasse!

Quelle joie d’avoir été sélectionnée par Babelio dans sa Masse Critique Mauvais genres pour recevoir le deuxième volet des enquêtes de Frank Decker.

Rappelez-vous, dans Missing New York, Decker, ancien marine, démissionne de son boulot de flic pour partir à la recherche d’une petite fille de 5 ans, Hayley Hansen. Son couple implose. Toute son existence s’en trouve bouleversée.

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver ce personnage qui apprécie sa solitude dans son chalet isolé, au coin du feu, avec un bon bouquin, mais qui n’hésite pas à jouer de ses muscles et de sa cervelle pour obtenir justice. Il est droit dans ses bottes, loyal en amitié et dans ce tome, il le sera malgré toutes les révélations qui le mettront presque KO.

Nous sommes sur le haut du panier, à Miami, à grands renforts de luxe, de billets verts et de marques mais les apparences, aussi chatoyantes soient-elles, ne sont jamais à l’abri de dissimuler des vérités bien sordides.
Et quand les pseudo « grands » de ce monde se frottent au monde des escorts et des plaisirs faciles, nous ne sommes jamais loin de la violence et des chantages.
Decker écarte vite la piste d’une épouse volage mais il est bien loin de s’imaginer les tenants et les aboutissants de cette disparition qui l’emmène en Allemagne.

Les trafics d’humains, le milieu de la prostitution, la mafia russe ou ukrainiens, sont tentaculaires, traversent les océans et l’auteur met au jour une filière qui est très éloignée de la boue des bas-fonds pour briller à la face de tout un chacun de la « bonne » société.

Decker devra également se confronter aux heures sombres de sa convalescence passée dans un hôpital militaire en Allemagne, après ses blessures en Irak. L’évocation de ces moments explique l’évolution de la psyché du personnage depuis son passage sous les drapeaux. Et les méthodes qu’il emploie dans ses recherches évoquent quant à elles son passé sous récent en qualité de policier.

Le tandem avec Delgado offre une bouffée d’oxygène latine dans ce Miami un peu trop clinquant et une dose de sensualité non négligeable.

Toute ressemblance avec Harry Bosch de Michael Connelly ou Jack Reacher de Lee Child, deux personnages que j’adore au demeurant beaucoup beaucoup, est totalement acceptable et inévitable.

Chapitres courts, dialogues incisifs et piquants, suspens, fausses pistes ou jeu de cache-cache, un peu de baston dans des combats au corps à corps pour délivrer les excès de toute cette testostérone ambiante, ainsi que quelques courses poursuites et voilà la recette idéale de cette nouvelle série qui remplit le job: action au service d’un personnage charismatique qui ne recule devant rien et pour les mots honneur et loyauté ne sont pas des valeurs galvaudées, avec une intrigue nerveuse et rythmée, réellement différente à chaque fois!

Excellent moment de lecture que je recommande à tous les fans du genre.

Citations…

« – Vous saviez quoi dire pour nous faire venir ici.
– Je suis ex-policier.
– Je suis ex-guide scout, je n’en continue pas pour autant à vendre des gâteaux secs. »

« Une de mes règles cardinales veut que le présent s’explique toujours par le passé (…). »

« Les photos qui n’existent pas en disent aussi long que celles que l’on vous met sous les yeux. »

« C’est vrai ce qu’on dit: aucun de nous ne rajeunit. »

« On n’entraîne personne dans ses propres ténèbres, on s’y avance seul. »

« Si tu montres à un chien que tu as peur, il t’attaquera. »

Blog Note 4

The Bear Memoria

 

Publicités

18 réflexions au sujet de « Frank Decker T2 – Missing: Germany – Don Winslow »

    • Une vraie ménagerie entre moineaux, matous et belette! 😀 L’essentiel est de se retrouver avec nos lectures! 😀 Contente que tu sois fan mais je ne suis pas étonnée, c’est plus frais que du Jack Reacher peut-être? 😮

      • un vrai zoo, chez nous !

        Jack Reacher m’a diverti à une époque, maintenant, je pense que je voudrais du plus lourd… enfin, on ne sait jamais, je n’en ai plus lu depuis un certain temps 😀

      • J’ai déjà eu un pied écrase par la louloutte lorsque j’ai fait ses sabots, alors je suis déjà éclopée 😀 Pas frapper, pas frapper, je laisse les chouchous en paix 😉

      • Aujourd’hui, ça a mieux été, je lui ai fait étirer ses jambes arrières dans les deux sens avant de prendre son pied, mais elle a sautillé quand même avant de s’appuyer à mort sur moi, au risque de me basculer dessus…. :/ Elle me tuera d’épuisement 😀

      • Elle pèse tout de même moins lourd que l’autre… une ancienne trotteuse, tu lui vois les côtes ! Et elle ne me l’écrasait pas « exprès ».

        Pourtant, les chevaux peuvent être léger… 😀

      • Euhhh ça reste quand même de l’ordre des 500kg, non? 😮 Ce ne sera jamais léger sur ton pauvre pied d’humaine! 3:)

      • Oui, on dira 500kg à ma droite et 650 à ma gauche… Non, même la plus mince pèse son pesant de kilos 😆

  1. Ping : Missing : Germany de Don Winslow | blacknovel1

Répondre à Black Kat Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s