Le vallon des Parques – Sylvain Forge

Sylvain Forge - Le Vallon des Parques (2013)

Sylvain Forge – Le Vallon des Parques (2013)

blognote 4

4ème de couv’…

Vichy, 1943.
Aux portes de la ville, une série de crimes frappe la communauté paysanne de la montagne bourbonnaise.
Des vaches sont mutilées, des fillettes retrouvées mortes et amputées. Sanglier sauvage? Truands profitants du désordre ou aliéné maraudant sur les routes d’Auvergne? Les autorités se perdent en conjectures.

Pour André Lange, directeur de la Police judiciaire et ancien des Brigades mobiles, l’occasion est toute trouvée de revenir en grâce aux yeux des caciques du nouveau régime.
Mais réunir ses anciens inspecteurs, dispersés par la guerre, n’est pas une entreprise facile, surtout quand l’un d’entre eux, d’origine juive, croupit dans un camp d’internement.
Pour les enquêteurs, coincés entre les exigences de l’occupant qui traque les maquis et les intrigues de la Milice, l’enquête est délicate.
Heureusement, ils vont pouvoir compter sur Adèle, une jeune femme passionnée et courageuse.

Ils découvrent finalement que les crimes semblent liés à des tablettes anciennes exhumées dans un lieu étrange: « le champ des Âmes ».
Un site qui intéresse au plus haut point les nazis.

Mon ressenti de lecture…

Les romans de Sylvain Forge dormaient depuis trop longtemps dans ma PAL et le moment était venu de découvrir enfin cet auteur… Et puis j’ai promis à une amie de ne pas l’enterrer de nouveau!

C’est avec son second roman, Le vallon des Parques, que j’ai sauté le pas. Et ceux qui me connaissent doivent bien rire car le risque d’une déception avec une enquête policière pendant la Seconde Guerre Mondiale était moindre!

Vichy, triste capitale de l’État français entre 1940 et 1944. Les arcanes du pouvoir pétainiste sont un foutoir incommensurable. Entre pression et contrôle des nazis, résistants et les inévitables ambitions égotiques des uns et des autres, difficile de savoir qui fait allégeance à qui. Il y a la guerre, oui, mais la vie continue aussi pour tout un chacun et les crimes ne cessent pas pour autant.
L’assassinat de jeunes enfants et la mutilation d’animaux créent une tempête que Lange, nommé directeur de la Police judiciaire doit très vite calmer. Entreprise délicate quand les membres de l’équipe ont aussi des comptes personnels à solder et que l’ombre nazie est présente à chaque coin de rue…

J’ai beaucoup aimé ce roman et la virtuosité de l’auteur à (entre)mêler une enquête policière classique, dans l’ambiance des Brigades du Tigre, avec le chaos créé par le régime de Vichy.
Le terreau historique est riche, très bien documenté, et se déroule dans un lieu que l’auteur connaît très bien puisqu’il est originaire de cette région.

Le panel de personnages retranscrit avec authenticité le climat qui régnait à cette époque sombre de notre Histoire. Collabos, résistants, opportunistes, victimes impuissantes, la conscience de chacun est tournée vers la survie ou la conquête. La suspicion, la délation et la traîtrise sont les maîtres d’un quotidien fragile et incertain.

Le climat est pesant, tendu et sombre mais c’est aussi une histoire d’une solide amitié, celle qui lient les inspecteurs qui se retrouvent pour élucider ces meurtres et traquer ce mystérieux tueur en série et qui défie le temps et les dangers qui pèsent sur eux, de part le nouveau régime mais aussi les rivalités entre hommes. Malgré les événements et la peur omniprésente, le courage et la solidarité existent encore nous accompagnent tout le long de la lecture malgré la tension, le suspens et les rebondissements de l’intrigue.

L’intrigue policière justement. Elle se base sur un élément assez méconnu de la Seconde Guerre Mondiale: l’occultisme. Alors que les combats font rage, les nazis ne vont pas se gêner pour piller la culture étrangère par le vol ou la confiscation d’une grand nombre d’œuvres d’art mais vont aussi, sous l’égide de Heinrich Himmler, mener des explorations dans le monde entier pour alimenter la théorie de la suprématie aryenne qui aurait son berceau dans l’Antiquité, en récoltant des artefacts ou en détournant certaines découvertes archéologiques de la mythologie nordique.
Mais la théorie des races n’était pas seulement basée sur l’occulte mais aussi la para-science, la biologie moderne et l’eugénisme et de nombreuses expériences médicales au sein des camps de concentration ont été menées tendant à améliorer les performances des soldats de l’Axe dans une tentative de créer un super-soldat. Et ce travail derrière le rideau des combats, en secret, est finement amené dans ce roman pour aller au-delà des confrontations d’idéologie.
Le coupable des meurtres du Vallon des Parques personnifie l’ensemble des atrocités portées par le nazisme et ainsi, à mon sens, va bien au-delà d’un polar classique.

J’ai beaucoup aimé également le sujet archéologique abordé dans ce roman et le récit des recherches et découvertes autour du vallon des Parques car férue d’Histoire et de tous ses mystères, c’est toujours fascinant de découvrir d’autres facettes de notre passé lointain. D’ailleurs, le champ des morts, le site de Glozel, près de Vichy donc, garde à ce jour encore toutes ses ombres… Donc allez savoir…

Voilà, je me suis régalée avec cette lecture, entre polar et roman historique. La richesse des genres m’enchante car je satisfais autant mon envie de trembler et d’avoie des suées froides que celle d’apprendre encore et toujours…

J’ai donc tenu ma promesse de découvrir cet auteur avec plaisir et comme j’ai beaucoup aimé, les autres titres ne devraient pas tarder à atterrir sur ma table de chevet!

Citations…

« C’est la guerre, on est tous des fugitifs. »

« La guerre exige des sacrifices; il faut savoir donner un pion pour menacer le roi. »

« Si leurs travaux consacrés aux racines nordiques du peuple allemand frôlent l’escroquerie intellectuelle, ils ont l’avantage de s’inscrire dans la ligne idéologie du parti national-socialiste. Or vous le savez, la SS possède de nombreux affidés parmi les élèves, toujours prompts à dénoncer les cours « déviants » de nos confrères. Vous ferez des concessions, mais vos théories sur les Vikings plairont. Elles sont dans l’air du temps. »

« Je leur ai dit mes quatre vérités à ces bolchos. Notamment qu’il est facile de courir au maquis quand on ne possède ni attaches, ni travail. Et surtout pas une usine à faire tourner avec d’honnêtes ouvriers. Partir, c’est abandonner la boutique aux Teutons, bazarder le patrimoine économique de la nation. Beau civisme que voilà. Non, le vrai courage, c’est savoir rester aux commandes au cœur du cyclone: maintenir le navire à flot. »

« Quand la guerre sera finie, le nouveau régime devra compter avec nous, les capitaines d’industrie, pour aller de l’avant. Si de Gaulle se fait botter les fesses par Hitler, nous aurons eu raison d’être prudents; si les Anglo-américains emportent la mise, on nous saura gré d’avoir préserver nos manufactures du pillage. »

« Toutefois, le conventicule le plus secret de l’Ahnenerbe, dont on disait que ses membres rendaient compte directement à Himmler, concernait les sciences paranormales. La cellule possédait une galerie de bourlingueurs aussi farfelus que passionnés. Leur champ d’études transcendait tous les dogmes du national-socialisme en se basant sur l’analyse des grandes traditions ésotériques. L’objectif était toujours le même: remonter aux sources et démontrer que les grandes civilisations de l’humanité procédaient d’un seul et même tronc commun: la race immémoriale des Aryens. »

Blog Note 4

13 réflexions au sujet de « Le vallon des Parques – Sylvain Forge »

  1. Ce que j’aime chez cet auteur, c’est que ses romans sont bien documentés, on a toujours cette impression d’apprendre en lisant et il arrive à planter son décor de façon à ce que nous plongions dans une histoire comme si c’était un souvenir 🙂

    • C’est mon premier mais c’est ce qui m’a plu aussi! J’aime apprendre ou évoluer dans un roman où les faits historiques sont justes. Il a le talent pour donner une vision globale de la société de cette époque, de la nana qui séduit un nazi pour sauver son frère au paysan qui prend le maquis. Je me suis régalée! Merci de m’avoir secoué les puces pour le sortir de ma PAL! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s