Les enquêtes de Tracy Crosswhite T3 – Dans l’ombre de la clairière – Robert Dugoni

Robert Dugoni - Les enquêtes de Tracy Crosswhite T3 - Dans l'ombre de la clairière (2017)

Robert Dugoni – Les enquêtes de Tracy Crosswhite T3 – Dans l’ombre de la clairière (2017)

4ème de couv’…

Entrée dans la police pour confondre et punir l’assassin de sa jeune sœur, Tracy Crosswhite consacre maintenant sa carrière à rendre justice aux familles et aux amis des victimes de crimes.

Lorsque Jenny, une ancienne camarade de l’école de police, lui demande de l’aider à résoudre le pseudo-suicide d’une jeune lycéenne amérindienne, affaire trop vite classée quarante ans auparavant, elle accepte sans hésitation.

En suivant la piste des indices recueillis par le père de Jenny, enquêteur à l’époque, Tracy fouille dans les souvenirs d’une petite ville, et y découvre d’obscurs secrets bien dissimulés au sein de la communauté.

Tracy pourra-t-elle tenir la promesse faite à la famille de la jeune fille et découvrir la vérité? Ou bien sera-t-elle la prochaine victime?

Mon ressenti de lecture…

Si Robert Dugoni, l’auteur, est davantage connu aux States, notamment avec sa série judiciaire « David Sloane », il commence à se faire connaître chez nous avec une personnage féminin, Tracy Crosswhite, flic de son état.

Si Tracy s’est orientée vers cette profession, c’est à cause d’un drame personnel: la disparition de sa sœur. Et même si cette affaire est aujourd’hui résolue, Tracy ne peut rester insensible aux affaires touchant des jeunes femmes. Car elle connaît la douleur des proches et leur traumatisme.

Dans ce roman, deux enquêtes, sans aucun point commun, se côtoient.

Le meurtre d’un mari plongé dans les affres d’un divorce conflictuel occupe l’équipe de Tracy qui se retrouve dans une impasse quand plusieurs personnes s’accusent du tir mortel. Plusieurs coupables et c’est le meilleur moyen pour qu’aucun ne paye pour son crime.

Et Tracy, sur son temps personnel, à la demande d’une amie, exhume le passé avec le Cold Case d’une jeune amérindienne qui se serait suicidée. Ne l’aurait-on pas plutôt « suicidée »? C’est ce que notre enquêtrice va essayé de déterminer. Mais 40 ans après les faits, les pistes sont froides. Mais c’est sans compter la mémoire de certains, les notes des autres, et les conséquences des actes dans l’existence de bien des personnes!

J’ai beaucoup aimé la résolution du Cold Case.
L’histoire mêlant le passé et la recherche actuelle de la vérité alors que tous les indices sont vieux de 40 ans est passionnante.
Laisser un crime impuni est injuste et ce n’est pas honorer la mémoire d’une jeune existence fauchée avant l’heure.
L’enquête est minutieuse et j’ai beaucoup aimé l’intervention de spécialistes, amis de Tracy, qui, grâce à leur expertise moderne, vont aider à la résolution de ce mystère.
On mesure combien la science et la technologie ont évolué en plusieurs décades. L’auteur est précis, les détails sont professionnels et les démonstrations scientifiques, limpides. Mais loin de glorifier la science moderne, l’auteur nous prouve que rien ne vaut l’esprit et l’instinct de l’enquêteur. L’humain au service de la justice n’est pourtant pas infaillible et les pressions peuvent ainsi infléchir le cours d’une enquête…

En ce qui concerne l’enquête autour du meurtre du mari en plein naufrage marital, l’auteur marque davantage l’aspect judiciaire de l’enquête. Robert Dugoni est juriste de profession et cela se sent parfaitement dans le déroulé de l’intrigue, ou comment détourner la Loi à son avantage. Comme je le dis souvent, le droit n’a parfois aucun lien avec la justice. Cette affaire illustre parfaitement ce qu’un de mes profs de droit avait coutume de déclarer: apprendre les textes de Loi, c’est tout autant pour les faire respecter que les détourner.
Mais le coupable de ce meurtre ne va pas s’en sortir si facilement, heureusement!

Dans l’ombre de la clairière est le troisième volet des aventures de Tracy Crosswhite. Un personnage que j’apprécie beaucoup, que je suis avec plaisir dans ses enquêtes comme dans sa vie privée. Tous les éléments nécessaires à un bon polar sont présents et la plume de l’auteur est très agréable.
Le seul petit bémol que je pourrais relever, histoire d’ergoter une miette, c’est un léger manque d’émotions profondes ou de suspens pour que d’une lecture agréable, cela passe une lecture exceptionnelle!

Citations…

« Il y aura toujours quelque chose pour me toucher de près. Les jeunes femmes représentent un pourcentage disproportionné des victimes enlevées, maltraitées et assassinées. C’est comme ça, je n’y peux rien. »

« Elle traitait les chiens inconnus de la même façon que l’océan. Elle faisait preuve à leur égard d’une bonne dose de respect et ne leur tournait jamais le dos. »

« Ne revenez pas avec vos “pourraient” et vos “peut-être”. Ne faites pas de promesses que vous ne pouvez pas tenir. Et n’expédiez pas un vieil homme à la mort avec des espérances que vous n’êtes pas prête à combler. »

« Le pouvoir de l’argent, mon amie! Les râleurs sont devenus plus silencieux qu’une nonne au confessionnal. »

 

« — Sers-toi de ta tête, ou bien tu la perdras, voilà ce que dit mon médecin. »

Note: 4/5

Blog Note 4

 

2 réflexions au sujet de « Les enquêtes de Tracy Crosswhite T3 – Dans l’ombre de la clairière – Robert Dugoni »

    • J’en ai tellement marre de voir 30 chroniques sur les mêmes bouquins en une semaine! C’est à qui publiera le plus vite après une sortie! 😦 Alors va falloir t’y faire car j’explore les zones non balisées! :p

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s