Récap’ Juillet 2017…

Récap' Juillet 2017

Le « pense-pas-bête » entre deux visites du Flop & Top est de retour
pour ce mois de Juillet!

Définitivement anesthésiée par la chaleur, mon rythme de lecture s’en ressent! Il me faudrait des livres waterproof pour m’accompagner dans mon baquet de flotte!
Mais ne pensez pas qu’il n’y aura rien à noter dans vos tablettes,
vous vous tromperiez assurément!

Allez zou, c’est parti pour le Récap’ !

Récap'cat

Juillet est calme en nombre de lectures, Juste une petite dizaine!
Pas vraiment de grosses déceptions ce mois-ci, à part peut-être La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez ou Si loin des siens de Tamara McKinley.
Une valeur sûre avec deux Lee Child, une relecture excellente avec le premier tome de La trilogie berlinoise de Philip Kerr, L’été de cristal.
D’ailleurs, mea culpa, mon avis sur le Philip Kerr et sur L’assassin des ruines de Cay Rademacher viendront incessamment, sous peu, tout de suite, dès que possible! Ma bouée me gêne pour écrire!

Mais avant tout,
si je ne devais conseiller qu’une seule et unique lecture, ce serait La cave de Natasha Preston!

Un premier roman remarquablement maîtrisé, addictif et flippant sur la séquestration.
À découvrir absolument!

Ce sera LE conseil du mois!

Natasha Preston - La cave (2017)

Et nous passons donc, enfin, aux autres lectures…

 

Sarah Vaughan - La ferme du bout du mondeLa ferme du bout du monde de Sarah Vaughan
Blog Note 4NETGALLEY
Roman très touchant sur les secrets de famille, l’héritage familial, la traversée des générations au sein d’une ferme perchée sur une falaise, l’évolution du métier de fermier dans un voyage au sein d’une nature tout autant magnifique qu’elle peut être parfois cruelle!

 

Lee Child - Carmen à mort

Carmen à mort de Lee Child
Blog Note 4
Excellente intrigue au cœur du Texas profond, avec le Mexique en ligne de mire, entre violences conjugales, émigration clandestine et complicités locales. On ne change pas une équipe qui gagne, Lee Child a de très beaux jours devant lui avec le personnage de Jack Reacher!

 

Olivier Guez - La disparition de Josef Mengele (2017)

La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez
Blog Note 3NETGALLEY
Je pensais en apprendre davantage sur le personnage de Josef Mengele et malheureusement, je suis déçue. À ma décharge, c’est un sujet que j’explore depuis longtemps… Je me suis davantage intéressée aux motivations des pays complices des évasions des criminels de guerre. Mais c’est tout de même une très bonne lecture!

 

François-Xavier Dillard - Ne dis rien à papa (2017)

Ne dis rien à papa de François-Xavier Dillard
Blog Note 4NETGALLEY
Excellent thriller sur les traumatismes du viol, l’infanticide et la vengeance! Une immersion dans une famille qui semble respirer le bonheur et pourtant…
L’auteur excelle dans l’analyse des relations et de l’intimité de familles vraiment… particulières!

 

Tamara McKinley - Si loin des siens

Si loin des siens de Tamara McKinley
Blog Note 3
Outre la frustration de tomber sur une série en cours dont je ne connais pas le début, cette chronique d’une pension de famille anglaise pendant la Seconde Guerre Mondiale manque d’émotions, de profondeur et de suspens pour réellement me charmer. C’est une lecture agréable qui ne m’empêchera pas, toutefois, de lire les autres volets de cette saga!

 

Lee Child - Pas droit à l'erreur

Pas droit à l’erreur de Lee Child
Blog Note 4
Vous commencez à en avoir l’habitude maintenant, Lee Child est une de mes valeurs sûres: thriller efficace avec un mécanisme bien rôdé mais toujours avec des intrigues réellement différentes. cette fois-ci, la protection d’un vice président n’est vraiment pas de tout repos!

 

Natasha Preston - La cave (2017)

La cave de Natasha Preston
Blog Note 4
Comme je l’ai dit plus haut, c’est un premier roman parfaitement maîtrisé sur la séquestration, un thriller psychologique qui analyse tout autant la psyché des victimes que celle du bourreau. Et à l’exception d’une fin qui aurait, à mon sens, mérité davantage de développement, c’est un sans faute pour un auteur à suivre!

 

Collectif - Crimes au musée (2017)

Crimes au musée – Collectif
Blog Note 3NETGALLEY
Un recueil de 18 nouvelles d’auteurs venant du Québec, de Belgique et de France autour des musées et de l’art! Des découvertes intéressantes, des talents connus et trois grands moments d’émotion pour moi avec les nouvelles de Karine Giébel, Elena Piacentini et Martine Latulippe que j’ai adorées!

 

Récap'cat

Vouana, c’est finiiiii… donc merci de votre attention et,
comme dirait le gars,
vous pouvez reprendre une activité normale
et moins dangereuse pour le porte monnaie!

Piochez des idées!
Maudissez-moi d’allonger votre wishlist ou votre PAL (ô oui, j’adore!) 

Et rendez-vous le mois prochain car
même en été, le Black Kat bouquine!
Bonne lecture!

Récap' Juillet 2017

Publicités

14 réflexions au sujet de « Récap’ Juillet 2017… »

      • Ici, 40° dès 10h et la nuit, les températures ne baissent pas suffisamment pour se reposer! Vivement l’hiver, comme d’hab’, pour ma part! 😉

      • Waw, les chaleurs !! Tu es dans le Sud Sud, toi, alors ?? C’est pas des t° du Nord, ça ! 😀

        Nous sommes restés dans les plus que 20° et une fois 29°, ce qui fait des chaleurs agréables mais pas insupportables. Là, il pleut, ça fera du bien à tout ce qui doit pousser !

      • Mon seuil du tolérable est 26°. Après, je grogne, je râle, je souffre et je me précipite sur tous les jets d’eau! -_-

      • Je peux supporter plus, j’ai bossé dans des t° de fous, et je me disais que les cuisiniers, les repasseuses, ou les pizaiolos vivaient un véritable enfer !

      • Et tu oublies ceux qui travaillent en extérieur… surtout dans le sud! 😮 Il y a des métiers vraiment très pénibles! 😮

      • Dire qu’on dit que le travail c’est la santé !! Si le travail était si bon pour la santé, il n’y aurait pas une médecine du travail !

      • Et des gens ne se seraient pas battus pour faire reconnaître la notion de pénibilité du travail pour obtenir certaines avancées salariales aujourd’hui de nouveau bafouées! -_-

      • Mais enfin, tenir un marteau-piqueur, ce n’est pas pénible, voyons !! Monter des briques en haut de l’échelle non plus !

        On recule dans les avancées salariales… on perd des choses, certaines qui étaient exagérées, mais d’autres importantes aussi.

      • Je suis d’accord avec toi pour l’exagération de certains avantages acquis il y a un moment alors que depuis les conditions de travail ou le matériel ont été améliorés. Mais vouloir mettre un emploi de bureau au même niveau qu’un métier manuel, là, je dis non. C’est totalement aberrant! -_-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s