Les archives de Roshar – T1 – La voie des rois Vol.1&2 – Brandon Sanderson

4ème de couv’…

Roshar, terre de pierres et de tempêtes.

Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là.

Au cœur des Plaines Brisées, Kaladin lutte depuis dix ans dans une guerre insensée.

Dalinar, le chef d’une des armées, est fasciné par un texte ancien, La Voie des rois.

Au-delà de l’océan, la jeune Shallan apprend la magie et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

Mon ressenti de lecture…

Ô diantre qu’ai-je fait?!? Je me suis emmêlée les pinceaux en postulant sur NetGalley pour recevoir Le livre des radieux, sans voir que c’était le Tome 2! Me voilà donc avec 4 pavés à lire au lieu de 2! Vais-je en sortir indemne?

Vous qui osez tourner la 1ère page des archives de Roshar… êtes condamnés au coup de cœur absolu en pénétrant dans ce monde! Un petit bijou de fantasy!

Oubliez tout ce qui compose votre réalité, Brandon Sanderson vous a créé une atmosphère et un environnement totalement neuf!
Alors bien entendu, qui dit « neuf » dit du temps pour installer les décors, les peuples, les monstres, les traditions, le passé… donc un peu de lenteur et de complexité pour s’approprier toutes ces nouvelles données, mais toujours dans l’énergie de l’attention portée aux différents protagonistes.

Ce monde est riche, tout autant que le panel de personnages que nous suivons. Des personnages principaux, Shallan, Kaladin ou Syl, Dalinar ou Adolin, aux intervenants secondaires, l’auteur a su brosser des portraits éclectiques et fouillés, tirés de chaque palier hiérarchique. Nous marchons dans les pas d’un prince comme d’un esclave, nous partageons les pensées d’une érudite comme celles d’un soldat.
Bon, une petite-grosse préférence pour le personnage de Kaladin, de part son charisme et ses valeurs, les flashbacks sur son passé et son évolution au cours de ce premier tome.
Shallan est un peu agaçante, mystérieuse, maladroite et naïve et, pour le moment, à mon sens, manque un peu d’envergure.
Dalinar est un être torturé, aux prises avec ses démons, affiche une folie latente et, à ce stade, me laisse un peu perplexe.

La plume de l’auteur est inventive, addictive, méticuleuse, précise, avec le souci du plus petit détail.. Machiavélique avec ses cliffhangers qui vous pousse à tourner les pages, toujours et encore. Le suspense est donc au rendez-vous avec une subtile maîtrise de l’action mêlée aux descriptions, avec des questions qui restent sans réponse et alimente une grande frustration!

Faune et flore particulières, adaptées aux caprices des tempêtes, éclairs de magie au travers de dons ou d’artefacts, les villes grouillantes et retranchées ou les étendues désertiques et arides, les luttes intestines pour le pouvoir, combats sublimes dans toute leur horreur, quêtes des uns ou parcours initiatiques des autres… bref, nous ne pouvons pas décrocher avant d’en savoir davantage! Impossible!

Comme tout tome d’introduction à une saga, a fortiori dans la Fantasy, le lecteur n’échappe pas à quelques longueurs mais j’ai pris pour habitude de toujours persévérer parce qu’il faut faire preuve de patience pour laisser chaque élément prendre sa place, ou quand l’imagination de l’auteur vient nourrir la vôtre.
La richesse, la densité et la multiplicité des personnages et intrigues offrent une lecture passionnante!
C’est d’ores et déjà un gros coup de cœur et j’ai hâte de savoir ce que Le livre des radieux me réserve!

Citations…

« Crachez le morceau. Les mots ne sont pas censés rester à l’intérieur, voyez-vous. Ce sont des créatures libres qui dérangent l’estomac lorsqu’elles sont enfermées. »

« (…) je trouve pour ma part que ce respect est semblable au fumier. Utilisez-le où c’est nécessaire, et les cultures s’épanouiront. Répandez-le en trop grande quantité, et les choses se mettront simplement à empester. »

« Toutes les guerres sont des jeux. le meilleur jeu qui soit, où les pièces perdues sont des vies véritables, où les trophées valent une véritable fortune! C’est là l’existence à laquelle aspirent les hommes. Se battre, tuer, gagner. »

« — Père-des-tempêtes!
— Non, je m’appelle Malice. Mais je comprends que la méprise soit facile.
— A cause de l’air que vous brassez, grommela Dalinar, ou du bruit que vous faites? »

« Le but d’un conteur n’est pas de vous dire comment penser, mais de vous donner des questions à méditer. »

« Moi aussi, je suis toujours franche. Tellement remplie de franchise, en réalité, qu’elle fait parfois ressortir des mensonges par mes lèvres. »

Note: 5/5

Blog Note 5

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les archives de Roshar – T1 – La voie des rois Vol.1&2 – Brandon Sanderson »

  1. J’ai adoré aussi, en pleine lecture du tome 2 des archives de Roshar, mais à mon avis, Le livre des radieux vont rentrer dans ma PAL sous peu tellement j’ai adoré cette ambiance!!!;)

  2. J’ai également adoré ce livre. Pour le moment je n’ai lu que celui-là mais le deuxième tome est dans ma PAL.
    Nous avons le même ressenti à propos des personnages. En tout cas un gros coup de coeur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s