Une enquête de Francesca Cahill – T3 – Un cadavre sous la neige / Vengeance sous la neige – Brenda Joyce

brenda-joyce-une-enquete-de-francesca-cahill-t3-un-cadavre-sous-la-neige-2015

Brenda Joyce – Une enquête de Francesca Cahill – T3 – Un cadavre sous la neige (2015)

4ème de couv’…

En cette année 1902, l’intrépide Francesca Cahill est en passe de devenir une célébrité après avoir brillamment élucidé deux énigmes criminelles.

Et les affaires reprennent!

Chargée de surveiller un mari volage, Francesca découvre le corps d’une jeune femme mutilée dissimulé sous la neige.

Évidemment, Bragg, le préfet de police, n’est jamais loin.
Celui qui fait toujours battre le cœur de Francesca lui apprend qu’une autre femme a déjà été tuée dans des circonstances similaires.

Un tueur en série sévirait-il à New York?

Une fois de plus, Francesca devra démontrer la supériorité de l’intuition féminine sur la technique balbutiante de la police scientifique…

Mon ressenti de lecture…

Quand j’ai envie de décompresser un peu entre deux riches lectures (enfin, je suppose toujours que la suivante le sera!), je bouquine de la Bit-lit, de la Fantasy, du Steampunk « girly » ou de la romance (à fond girly pour le coup!).

Et la série des enquêtes de Francesca Cahill occupe légitimement une place dans ce harem récréatif!
Entre romance à la sauce victorienne et un fond léger de policier historique, Brenda Joyce assure sur sa lancée: elle a trouvé le bon filon avec ce personnage.

Pour une petite piquouze de rappel, nous suivons une jeune femme de vingt ans, issue d’une très bonne famille new-yorkaise, qui abhorre les bals, préfère s’instruire, d’ailleurs elle s’est inscrite en secret pour suivre les cours du Barnard College (université réservée aux femmes et fondée en 1889, pour la petite note historique) et s’intéresse vivement aux réformes politiques de sa ville.
Bref, c’est un bas-bleu.
Et depuis quelques temps, son nouveau hobby est de résoudre des affaires policières. Elle adore son rôle d’enquêtrice, a le chic pour se retrouver dans des situations parfois cocasses mais surtout dangereuses dans une ville aux bas fonds peu ragoûtants.
Elle avait pourtant promis de se calmer mais comment résister quand on découvre un cadavre à ses pieds?!? Pas possible! Et la voilà partie sur la piste d’un éventuel serial killer et à fréquenter des femmes de petite vertu!

Pour ce troisième opus, je vais être directe: heureusement que l’enquête policière est intéressante, vous tient en haleine par son suspense et est bien ficelée parce que sinon, la Francesca est diablement insupportable avec ses tergiversations amoureuses, ses doutes, ses inclinations sensuelles capricieuses.
Que les attractions sexuelles des uns et des autres soient enrobées d’un certain décorum et d’une délicatesse policée, c’est le style recherché. Un jeu que je préfère largement à la mode actuelle du BDSM à toutes les sauces glauques, mais un genre qui doit avoir aussi ses limites dans le registre « culcul la praline ».
Les passages avec la miss et ses admirateurs m’ont fortement agacée et j’espère que l’auteur redressera la barre dans les prochains tomes pour revenir au portrait de la jeune fille davantage bas-bleu que légère!

Ceci dit, cela reste une lecture récréative agréable, cohérente, avec un melting-pot équilibré d’humour, d’ironie et de dangers. Les petites histoires entre les personnages récurrents se poursuivent, étoffent les personnalités des uns et des autres, nous accrochent dans notre curiosité de connaître la suite de leur parcours!
En bref, Un cadavre sous la neige reste un bon moment de détente livresque, sans prétention aucune!

Citations…

« – Un innocent avait été assassiné, il fallait que justice soit faite.
– Quand on est riche, la justice est importante. Le commun des mortels n’a pas le temps de s’en soucier. »

« Elle détestait mentir, surtout à lui, mais un minuscule mensonge dans l’intérêt de la justice lui semblait acceptable. »

Note: 4/5

Blog Note 4

Et retrouvez ICI et mon avis sur le tome 1 et le 2 !!!

Publicités

13 réflexions au sujet de « Une enquête de Francesca Cahill – T3 – Un cadavre sous la neige / Vengeance sous la neige – Brenda Joyce »

  1. De la romance, toi ??? 😆 Serait-ce le premier avril ?

    J’aime me détendre entre deux polars noirs, mais ce ne sera pas avec de la romance, je te le dis 😉 Mais tu sais comme moi que les goûts et les couleurs…

    • Un jourrr mon Prince viendraaaa! ♪♫♪♫ Mon côté fifille fleur bleue (ouai je sais, il est supra bien planqué!) a toujours bien aimé les romances! Que veux-tu j’ai un coeur quelque part (reviens bordelll, je parle de toiii!)! Mais cul-cul pralinée, naan! 😉

      • Ouf, j’ai eu grand peur !! Là, j’allais te blacklister ! mdr Je n’aime pas le cul-cul praline non plus, mais je n’ai rien contre une bonne romance, genre House-Cuddy si elle n’avait pas cassée. :/

        Planquons bien nos côtés fleurs bleus 😉

      • Héhé, oui, j’aime bien aussi le style House/Cuddy! ou Bones/Booth avant qu’ils ne deviennent un couple plan-plan! -_-

      • Faut que le couple se constitue à la fin de la série et puis on arrête tout, comme avec le mentalist, c’est dans les derniers épisodes qu’il lui a dit qu’il l’aimait… j’ai écrasé une larme.

        Toujours le problème, ça devient vite plan-plan la vie à deux, sauf si tu appartiens à un club d’échangistes sado-masochistes…

      • N’étant absolument pas fan de BDSM, je vote pour le couple à la fin de la série! Ce que j’aime c’est le jeu de cache-cache entre les personnages! Après, les voir boire le café du matin ou changer la couche du dernier… sans intérêt! 🙂 Aaaahhh je n’ai jamais vu la fin du Mentalist, faudrait que je reprenne la série que j’ai lâchée… je ne sais plus quand! 😮 Moi aussi je veux écraser une larme! :p

      • Moi j’avais pris le mentalist en cours de route, à la fin de la saison 4 et j’avais vite récupéré mon retard pour la saison 5 !

        Non, changer les couches, c’est pas sexy !

      • C’est surtout les joutes verbales que j’aime dans « l’avant » et les situations ambiguës bien sûr! :p

      • Les dialogues, mon dieu, super géniaux ! Et la manière dont Patrick Jane ne respectait aucune règles… je l’adore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s