Citation livresque du jour!

cita0904

« Ils avaient réussi à répliquer le génie des Brillants. Ils étaient parvenus à donner des capacités hors du commun à des gens normaux. Une fois que cela serait disponible à grande échelle, la guerre perdrait toute raison d’être. La majorité n’aurait plus à craindre les dons d’une infime minorité et, par conséquent, cette dernière n’aurait plus à redouter le courroux du plus grand nombre. Le monde n’aurait plus aucune raison de s’embraser.
Sauf qu’au lieu de partager cette découverte, Abraham Couzen avait plié bagage et disparu.
Et le monde avait bel et bien pris feu. »

Marcus Sakey – Les Brillants – T3 – En lettres de feu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s