Citation livresque du jour!

cita103

« Pour tenir, pour vivre jusqu’au soir, la jeune fille avait dû s’interdire toute émotion, tout chagrin, toute compassion.
Je ne frissonnerai pas, je ne tressaillirai pas, je ne vacillerai pas, je ne baisserai pas la tête. Juste les yeux, pour ne pas les voir, mais un jour je trouverai le moyen de les relever.
Tout repousser hors de moi, être hors d’atteinte. Tout repousser sauf toi, Shura. Toi, je te garde en moi… »

Tatiana – Paullina Simons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s