Une enquête de Francesca Cahill – T2 – Un coupable gênant / Un suspect embarrassant – Brenda Joyce

brenda-joyce-une-enquete-de-francesca-cahill-t2-un-coupable-genant-2015

Brenda Joyce – Une enquête de Francesca Cahill – Un coupable gênant (2015)

4ème de couv’…

A vingt ans, la sémillante Francesca Cahill fait toujours aussi peu cas des grincheux qui voudraient la confiner dans un boudoir à tirer l’aiguille.
Ne leur en déplaise, elle sera détective.

Sa prochaine affaire promet d’être passionnante: elle doit élucider un meurtre!

Ses investigations la conduisent à revoir Rick Bragg, le préfet de police qui la trouble toujours autant. N’ont-ils pas échangé le plus brûlant des baisers?
Hélas, Bragg feint de ne plus s’en souvenir!

Tant pis, elle doit se concentrer sur son enquête qui l’entraîne dans les bas-fonds de New York où elle est confrontée à des turpitudes insoupçonnées par toute jeune fille de bonne famille.

Francesca s’obstine, fouine et finit par découvrir le coupable… à défaut de trouver l’homme de sa vie!

Mon ressenti de lecture…

Tout d’abord, même remarque que pour le premier roman de cette série: au gré des ré-éditions, les titres ont varié et le lecteur peut trouver ce livre sous les titres suivants: Un suspect embarrassant ou Un coupable gênant.

Deuxième enquête, donc, aux débuts des années 1900, de notre jeune bas-bleu new-yorkais, 20 ans de bonnes éducation et manières, mondaine malgré elle, détective par passion: Francesca.

Francesca n’a pas froid aux yeux mais sous-estime les dangers auxquels elle s’expose en ne réfléchissant guère sur les conséquences de ses élans fougueux… tant sur le plan de ses investigations que sur le plan personnel!

Cette fois-ci, c’est du lourd,  la jeune femme se retrouve avec un corps sur les bras, gisant dans le salon de sa maîtresse!
Le petit gars des rues, Joël, devenu son assistant, va lui être d’une aide précieuse quand les indices vont plonger la très respectable demoiselle dans les bas-fonds de New-York.

Qui avait intérêt dans la disparition de ce gentilhomme? La famille bafouée? Une vengeance d’un amant éconduit? Un chantage à l’issue fatale?

L’intrigue est bien ficelée, aboutie et intéressante. Le suspens est toujours au rendez-vous, sans excès. N’oublions pas que nous sommes dans de la lecture détente!

Le petit cache-cache amoureux entre Rick, le préfet de police, et Francesca continue. C’est rafraîchissant, mais un poil lourd et agaçant également par moments. Trop de pseudo-romance tue le rythme de la recherche du coupable. Faut savoir Mam’zelle Francesca: ou tu badines, ou tu te concentres sur son travail!
Bah, elle a vingt ans et ses hormones sont en ébullition dans le chaudron des convenances étriquées du tout début du XXe siècle!

Les personnage secondaires s’étoffent, le lecteur suit leur chemin avec plaisir: que ce soit les membres de la famille Cahill, celle de Rick Bragg ou du petit Joël.
La sœur de Francesca pensait vivre un conte de fées dans son couple et se retrouve anéantie devant la révélation de l’infidélité de son cher et tendre.
Rick Bragg voit ré-apparaître son frère d’adoption, un rival en tout points.
Et au milieu de ce petit monde, Francesca essayant de mener de front ses études, son métier de détective, son rôle de jeune fille de bonne famille et ses élans amoureux ou sensuels, en ne pouvant s’empêcher de se mêler de tout…

Bref, on ne s’ennuie pas! Lecture détente et rapide, agréable moment livresque, sans prétention aucune!

Citations…

« Tu sais, Joël, je suis une personne très honnête. Et si tu travailles pour moi, il faudra que tu renonces à cette propension à… à… altérer la vérité. »

« Elle était sur le point de lui demander s’il se rendait compte qu’il avait gâché son existence. Elle était décidée à l’épouser, à passer sa vie à ses côtés, à lutter avec lui contre les maux de la société, à se battre pour la justice et la liberté. Mais, bien sûr, il n’avait aucune idée de la profondeur de ses sentiments. »

« Malheureusement, je suis très viril. Il m’a été fort difficile de maîtriser mes besoins. Je n’avais pas l’intention de vous tromper. J’ai essayé de me contenter de ce que vous me donniez. J’ai essayé vraiment, de toutes mes forces. J’ai échoué. J’ai échoué et je le regrette, cela ne se reproduira plus. Je ne voulais en aucun cas vous faire souffrir. »

« – Je ne suis pas malheureuse.
– La vraie question est: es-tu heureuse? »

« – Eh bien, laisse-moi te rappeler que lorsqu’on joue avec le feu, on risque de se brûler.
Connie haussa les épaules avec nonchalance.
– Pas si on tient prudemment les allumettes. »

Note: 3/5

Blog Note 3

Et retrouvez ici, mon avis sur le tome 1!

brenda-joyce-une-enquete-de-francesca-cahill-t1-un-odieux-chantage-2015

Publicités

6 réflexions au sujet de « Une enquête de Francesca Cahill – T2 – Un coupable gênant / Un suspect embarrassant – Brenda Joyce »

    • C’est avant tout une lecture détente sur fond d’enquête policière sympa… pour le côté « fleur bleue », on est début 1900 donc tu ne vas avoir droit au ton chaud et libéré d’une romance actuelle… Dans le 1er tome, le côté fleur bleue n’était pas gênant mais dans les tomes suivants, la miss a ses hormones qui la démangent, un coup oui, un coup non… c’est un peu agaçant, je dois le dire! Mais l’intrigue policière et le parcours de son entourage gomment ce côté!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s