Deux gouttes d’eau – Jacques Expert

Jacques Expert - Deux gouttes d'eau

Jacques Expert – Deux gouttes d’eau (2015)

4ème de couv’…

Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, massacrée à coups de hache.
Elle s’appelle Élodie et son ami, Antoine Deloye, est identifié sur l’enregistrement d’une caméra de vidéosurveillance de la ville, sortant de chez elle, l’arme du crime à la main.

Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s’obstine à nier malgré les évidences. Il accuse son frère jumeau, Franck, d’avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense: il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent, littéralement, comme deux gouttes d’eau…

Le divisionnaire de la PJ en charge de l’enquête, Robert Laforge, un homme réputé pour sa compétence mais aussi son intransigeance et ses éclats incontrôlés, va devoir tirer au clair avec son équipe ce véritable casse-tête. Lequel des deux jumeaux ment, lequel est le bourreau, lequel la victime?

Mon ressenti de lecture…

Tout d’abord, je remercie Lecteurs.com pour l’envoi de ce roman… il marque ma découverte de cet auteur, avec une 4ème de couv’ ma foi très alléchante!

Le thème de la dualité ou de l’unicité gémellaire n’est pas très original, certes. C’est un sujet qui interpelle, des simples parents aux professionnels de la médecine. Des émissions télévisées, des études et des articles entiers ont été maintes fois réalisés pour exposer et tenter d’analyser cet étrange lien créé entre deux individus au sein même de l’utérus d’une mère.

Aussi passionnant qu’effrayant, le couple atypique des gémeaux a également toujours suscité l’intérêt des artistes, peut-être par transfert de fantasmes… allez savoir…

En tout cas, je ne fais pas exception à la règle: le thème titille et j’attendais une lecture sympa!

Mais diantre… quel ennui… juste parce que, dès le départ, quelques indices qu’un lecteur attentif relève de suite ont posé les jalons de la fin… Et rien n’est plus fastidieux que de lire un roman dont on connaît, à coup sûr, les aboutissants, sauf extrême surprise d’une plume machiavélique!
Ce qui n’a pas été le cas!

Alors je ne dis pas que le roman est mauvais. Ce serait mentir! Si on met son cerveau sur off, on a de bonnes chances de se laisser bercer par cette valse hésitation entre Franck et Antoine, les frères, et de sourire devant les enquêteurs qui s’arrachent les cheveux.

Est-ce une relation fusionnelle ou antagoniste? Assiste-t-on à la vengeance d’un frère dominant dans un trio amoureux malsain? Ou les frères sont-ils un couple machiavélique se jouant de tout et tous?

Alors oui, tout se brouille et s’embrouille à l’envi pour malmener le lecteur tout autant que les protagonistes de l’enquête… mais je ne suis pas entrée dans la danse.

J’ai apprécié, par contre, les flashbacks racontant l’existence des parents de Franck et Antoine, trop peu nombreux à mon goût, mais qui relatent efficacement l’évolution de leur parentalité, leurs drames et leur renoncement devant le bloc hermétique formé par leurs fils.
Globalement, l’aspect psychologique est bien amené et traité, malgré quelques redondances dans l’enquête qui donnent le sentiment de tourner en rond ou de piétiner.

Je ne ressors pas convaincue de ma lecture qui fut… laborieuse! Mais c’est un polar sympa à lire sur la plage, anesthésié par la chaleur et le soleil!

Citations…

« Il connaît son parcours, et il sait que son chef n’est pas arrivé là où il est à la faveur de ces réseaux d’influence qui encombrent aussi la police. Non, lui, c’est tout le contraire. Il refuse les combines, les stratégies qui construisent les carrières. Ou plutôt il les a en horreur. Il ne s’en cache pas, en toute occasion il fustige les pistonnés. C’est une autre raison qui fait qu’on ne l’apprécie pas beaucoup: une grande gueule qui ne cache jamais ce qu’il pense et dont la force est qu’il se fout qu’on ne l’aime pas. »

Note: 3/5

Blog Note 3

Publicités

8 réflexions au sujet de « Deux gouttes d’eau – Jacques Expert »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s