Citation livresque du soir!

10371957_10151991054771116_8385243442981948865_n

« Tels les hommes et les femmes, les saisons se désirent, afin de se guérir de leurs excès.
S’il s’attarde une semaine au-delà de son temps, le printemps se languit de l’été, qui mettra fin à ses constantes promesses. L’été brûle, à son tour, qu’on étouffe sa chaleur, et le plus doux des automnes se lasse enfin de la délicatesse, aspirant au gel brutal qui tuera promptement sa fécondité.
L’hiver lui-même, la plus dure, la plus implacable des saisons, rêve tout au long de février de la flamme à laquelle il fondra.
Tout s’épuise avec le temps, tout part en quête d’un contraire qui le sauvera de lui-même. »

Hellraiser – Clive Barker

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s