Ashura – Léti

Ashura - Léti (2016)

Léti – Ashura (2016)

4ème de couv’…

Imaginez que notre monde ne soit pas le seul.
Imaginez qu’il existe des univers parallèles pour recueillir les âmes défuntes.
Imaginez maintenant que l’équilibre se brise, que les mondes se confondent, que morts et vivants se côtoient sans se rendre compte des différences qui les séparent.

Une guerre éclate enter deux camps immortels.

Pour l’un, une seule chose se doit d’être faite: rétablir sur le trône des Enfers l’Ashura, la Reine des Démons.
Les autres refusent de la voir refaire surface et font tout pour annuler son retour.

Au milieu de cette guerre, se trouve une jeune fille qui ignore encore qui elle est, occupée pour l’instant à ses problèmes d’adolescent.

Mon ressenti de lecture…

Le titre d’Ashura nous plante le décor!
Nous sommes au Japon, en relation avec la mythologie nippone dans sa version moderne: l’Ashura n’est plus une « âme tourmentée » mais la reine des démons.

Et l’heure de la succession a sonné, une nouvelle reine doit accéder au trône. Elle l’ignore encore mais est l’objet d’une bataille entre ses détracteurs et ses partisans. Une guerre arrive au milieu des humains, à leur insu, entre les Amatenshis et les Shinigamis.

Cette lecture est résolument une lecture jeunesse et a le goût et la couleur du manga (de ce que j’en connais!). Entre les noms, looks et coiffures colorées et les batailles au katana, le lecteur est prévenu!

De « vieilles » âmes réincarnées dans le corps de jeunes ados offrent une histoire fraîche et déjantée sur le thème classique du bien contre le mal ou du mal contre le moins mal. Le récit est tonique et déborde de dialogues au lance-pierre.
Les personnages se rebellent contre la narratrice, l’auteur vient titiller ses personnages dans le texte. C’est assez jouissif.

C’est une lecture sympa avec de l’humour à chaque page et un peu de caricature dans le caractère de ces jeunes gens plongés dans des décors improbables, côtoyant des créatures encore plus improbables.

Après deux parties totalement fêlées voire loufoques, la troisième partie de ce roman fantastique est plus sombre et davantage dans l’émotion quand la future Ashura prend conscience des sacrifices engagés.

Je remercie les Éditions Underground pour l’envoi de ce roman et je le recommande pour tous les fans… de mangas!

PS: références musicales sympas pour Skillet et D’espairsRay!

Citations…

« – Vous êtes désespérante.
– Je ne vous ai jamais demandé d’espérer quelque chose de moi. »

« Parce que, malgré tout, chacun a le droit de goûter à la vie, tant qu’il ne l’a pas perdue. »

« J’ai besoin de savoir où je serai pour pouvoir y aller, non? »

« La pire chose pour un être vivant est d’ignorer ce qu’il est, de perdre ses souvenirs, de perdre ce qui fait qu’il est devenu ce qu’il est. »

« Les souvenirs sont la chose la plus précieuse  que tu aies. Même si tu les détestes, il faut les chérir, car ils sont toi, ils sont ce que tu es et rien n’y changera. Ce qui peut te permettre de vivre, ce sont tes joies, tes amours, tes envies, tes désirs, tes rêves. Mais ce qui te permet d’avancer, ce sont tes remords, tes peines, tes peurs et toutes les larmes que tu as dû verser. C’est le fait de surmonter tes angoisses qui peut te permettre d’être vivante. »

« Finalement, je recherchais la solitude quand j’étais avec des gens, mais là… Être vraiment seule, c’est pas commode. Parce que je n’ai pas le choix, ici. »

Note: 3/5

Blog Note 3

Publicités

7 réflexions au sujet de « Ashura – Léti »

  1. Pas tentée non plus, ni par le style manga, ni par le thème de l’histoire (l’ado tourmenté qui est en fait un être exceptionnel qui va sauver le monde !) un thème trop souvent lu et utilisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s