Le sourire des femmes – Nicolas Barreau

Nicolas Barreau - Le sourire des femmes (2014)

Nicolas Barreau – Le sourire des femmes (2014)

4ème de couv’…

A Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes.

En le feuilletant, stupeur!: non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur.

Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile.

Mon ressenti de lecture…

Il paraît que ce roman a cartonné lors de sa sortie… c’est du moins ce qu’une libraire m’a rapporté lorsqu’elle me l’a conseillé… Euhhh… il y a eu une épidémie d’usage de drogues à cette époque ou quoi?

Parce que, franchement, quel ennui… Qu’il soit taxé de « comédie romantique moderne », je veux bien… Quand on ouvre un tel livre, on ne s’attend pas à plonger dans un traité de philo… mais on espère quand même y trouver du romantisme justement, des sentiments et de l’émotion!

Que nenni!

Où est le romantisme d’une femme qui fait une fixette sur un auteur totalement inconnu parce que la coïncidence veut qu’elle soit présente dans son roman, son restau et elle? Elle se raccroche à une chimère juste parce qu’elle vient d’être larguée et qu’elle a besoin d’attention? Léger pour tomber amoureux, surtout lorsque son désir de rencontrer cet homme se mue en obsession, on n’est pas loin de la pathologie psy!

Où sont les sentiments quand cet auteur monte un plan « drague » totalement
abracadabrantesque? Quand c’est une partie de cache-cache dénuée de tout attrait? Quand la femme est la proie?

Et puis pour un roman dit « moderne », que de « Mademoiselle » et « Monsieur »! C’est lourd, convenu et compassé! Une comédie romantique se veut légère, marrante et passionnée. Ici, rien de tout cela!

Bon, vous n’aurez pas tout perdu, vous avez droit à des recettes de cuisine à la fin du roman… Un gros cliché macho pour vous rappeler, Mesdames, que pour séduire un homme, vous devez passer par son estomac?

Un roman vite lu, vite oublié, sans surprise, sans émotion et … sans un sourire…

Citations…

« Parfois, on s’en va pour arriver quelque part. Et parfois, on s’en va juste pour marcher, et marcher, et marcher encore, jusqu’à ce que le brouillard se dissipe, que le désespoir s’atténue ou qu’on arrive au bout d’une pensée. »

« La première phrase d’un livre s’apparente au premier regard entre deux personnes qui ne se connaissent pas encore. »

« J’ignore pourquoi, mais les gens ne peuvent pas s’empêcher de forger des plans. Ensuite, ils s’étonnent que ces plans ne fonctionnent pas. »

« Quand l’amour a disparu,
De générosité, il n’y a plus. »

Note: 2/5

Blog Note 2

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le sourire des femmes – Nicolas Barreau »

    • Meuh non, ne jamais désespérer! 🙂 J’écoule les avis que j’ai en retard et dont les lectures datent parfois de quelques mois! Mais le prochain avis sera peut-être mon dernier Masse Critique de Babelio, Bad Land de Frédéric Andréi! 🙂

      • J’ai pas mal de retard aussi, je crois que je vais fermer le mien 😉 Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s