Zero – Marc Elsberg

Marc Elsberg - Zero

Marc Elsberg – Zero (2016)

4ème de couv’…

Londres.
Un adolescent est abattu lors d’une course-poursuite.

Les étranges circonstances de sa mort amènent la journaliste Cynthia Bonsant à enquêter sur les agissements de Freemee, une société dédiée aux nouvelles technologies.
Spécialiste de la collecte et de l’analyse de données, la firme promet à ses millions d’utilisateurs une vie meilleure.

Jusque là seul Zero, l’activiste le plus recherché au monde, avait osé alerté l’opinion sur les dérives du système Freemee.
En s’y intéressant de près, Cynthia va découvrir à quel point il est difficile d’obtenir la vérité quand l’on garde un œil sur vous en permanence.

Caméras de sécurité, lunettes équipées, montres connectées, smartphones… la vie de la journaliste et de ses proches est non seulement surveillée mais aussi en danger.

Mon ressenti de lecture…

Dans le cadre de l’opération Explorateur de polar, je remercie Lecteurs.com et les Éditions Piranha pour l’envoi de ce roman!

On connait depuis longtemps les listings de clientèle que les entreprises se refilent allègrement. On connait également les « scandales récurrents » d’états espions. Nous faisons tous partie d’une statistique ou d’une autre. Dans ces cas, nos données personnelles sont « volées » et utilisées sans notre consentement. Mais qu’en est-il lorsque vous donnez volontairement des renseignements perso? Êtes-vous plus à l’abri des malversations quand c’est vous-mêmes qui déballez à la face du monde votre vie et vos faiblesses? Ne tendez-vous pas le bâton pour vous faire battre?

Act Apps… Vous connaissez? Non? Après lecture de Zero, vous ne serez plus surpris… c’est l’ensemble de toutes ces petites applications que nous trouvons très pratiques parce qu’elles nourrissent notre fainéantise en réalisant le job à notre place, en facilitant notre vie et nous apportant un gain de temps… Plus besoin de réfléchir, les Act Apps sont nos secrétaires particulières, nos coachs, nos chauffeurs, nos mémos, nos guides spirituels… Un petit clic et tout est plus confortable… Endormez-vous les gens, les Act Apps veillent pour vous, vous suggèrent, vous guident, filtrent les infos, vous recommandent, vous ouvrent un monde meilleur… Mais attention: donnez, donnez de vous, de votre personnalité, de vos humeurs… les algorithmes, les programmes sont là… pour calculer, paramétrer, prévoir, anticiper, construire et vous promettre le paradis. Mais adieu votre libre arbitre, bonjour le conditionnement et la manipulation!

Quand une entreprise privée propose un produit nommé Freemee qui, à une lettre près, signifie « libère-moi », chacun est tenté par ce progrès fabuleux. Mais chacun ignore que votre smartwatch et vos lunettes connectées vont emprisonnent magnifiquement aux systèmes de surveillance, vous n’êtes plus jamais seul, plus jamais libre. C’est Big Brother à son firmament. C’est la déshumanisation à son apogée avec l’essor de la technologie.

Dans son premier roman, Black out – Demain, il sera trop tard, Marc Elsberg nous parlait du danger d’un black out général dans un thriller angoissant et magistral, nous parlant des choix de nos gouvernants dans la gestion de l’énergie… Le citoyen lambda subissait passivement ses choix, bien heureux d’en profiter mais risquant sa subsistance quand l’énergie n’était plus au rendez-vous… Mais avec Zero, le citoyen lambda n’est plus passif, il est acteur d’un système dangereux. Et en cela, ce roman est divinement agaçant et titille fortement notre parano car il nous renvoie à chaque page à notre propre comportement avec le virtuel.

La proie, c’est vous, c’est moi! Cobaye plus ou moins consentant et naïf pour tomber sous l’emprise et le contrôle total de la dictature virtuelle. Le mariage incestueux entre les arcanes du pouvoir et l’appât insatiable du gain des sociétés privées marque la fin de l’homme tel qu’il a existé jusque là. Et Zero, activiste, donneur d’alertes, objet de toutes les traques, est peut-être celui qui inversera la tendance… à moins que le train en marche n’ait déjà pris trop de vitesse…

J’ai adoré ce roman, habile et fidèle reflet de notre société d’aujourd’hui, avec juste un brin d’avance sur notre réalité. Au travers de ces personnages de différentes générations, de différents horizons, c’est le plus grand danger invisible de notre modernité qui tisse sa toile en nous enveloppant dans de la soie rose pailletée… Et si on ouvre les yeux, il est déjà trop tard…

C’est notre réalité lorsque des références précises nous parle de ces donneurs d’alerte que les pouvoirs d’aujourd’hui essaient de faire taire en leur collant des étiquettes de traîtres, fanfarons ou terroristes intellectuels.

J’adore que mes lectures me divertissent mais aussi m’apprennent, m’informent, m’alertent. Contrat rempli avec Zero! Black-out avait été un très gros coup de coeur et avec Zero, l’essai est confirmé. Marc Elsberg possède la qualité de nous disséminer des détails techniques sur des thèmes pointus au fil d’une intrigue dense et fouillée. Ses romans sont extrêmement bien documentés. Son écriture reste réellement fluide et agréable et il a coeur d’améliorer, avec Zero, l’implication affective de ses personnages au milieu de toute cette technologie.

Loin d’être pessimiste, ce thriller nous alerte sur la naissance de ces générations d’humains hyper-connectés, formatés et manipulés… mais l’homme est rebelle par nature, non?

Citations…

« Les voici avec leurs chevaux de Troie, ils te promettent des résultats rapides dans les moteurs de recherche, de nouveaux amis, des cartes routières, de l’amour, du succès, un corps musclé, des offres promotionnelles et que sais-je encore! Mais les prédateurs sont là, tapis, n’attendant que le bon moment pour frapper! De leurs flèches, ils te transpercent le cœur et l’esprit. Ils te connaissent mieux que n’importe quel agent secret. Ils te connaissent mieux que toi-même! »

« Seule demeure une question souvent posée: qui surveille ceux qui surveillent? Et ceux qui surveillent ceux qui surveillent? Mais peut-être avons-nous la réponse. Chacun surveille chacun. »

« Nous éprouvons une infinie tristesse. Malheureusement, la presse à scandales ne connait ni deuil ni respect. Nous leur demandons tout de même de bien vouloir reposer les morts en paix et les vivants pleurer dans l’intimité. »

« Carl déteste lorsque les gens agissent selon les probabilités les plus faibles, qu’ils sont imprévisibles, qu’ils apportent du chaos dans son univers. »

« Internet n’est pas un nouveau monde, mais plutôt une extension de ce que nous connaissons déjà. De la même manière, on y ment, on trompe, on dissimule, on démasque, on met à nu, on manipule, on intrigue, on vénère, on se moque, on hait, on aime, etc…, comme partout dans la vraie vie. »

« Une idée sans mise en pratique ne vaut rien. »

« Tu écris les algorithmes, tu donnes tes ordres aux programmeurs. Tu décides comment les données des gens sont collectées, analysées et interprétées. Tu décides de cette manière de ce que signifient la santé, le bonheur, le succès et la paix. Pour des milliers de millions de gens, bientôt pour des milliards. Et tout ça sans aucun contrôle! Le libre arbitre devient illusoire! Tes algorithmes deviennent les nouveaux dix commandements! Heureusement que personne n’en sait rien! »

« – Il y a toujours eu quelqu’un pour définir les valeurs d’une société. Prêtres, philosophes, savants, politiques, juristes, banquiers, chefs d’entreprise…
– Depuis quelques révolutions, on s’efforce de définir les valeurs au cours d’un dialogue auquel chacun peut prendre part. Lanf of the Free, ça te dit peut-être quelque chose? »

« (…) leur confort et leur sécurité sont plus importants que leur liberté et leur indépendance. »

Note: 4/5

Blog Note 4

Publicités

17 réflexions au sujet de « Zero – Marc Elsberg »

  1. Cet auteur depuis que je l’ai entendu lors d’une conférence au QDP, j’ai hâte de lire ses livres. J’ai déjà le premier en format poche. Je pense qu’il va me plaire. Le second y passera aussi.

  2. Oui, toutes ces apps nous espionnent, analysent nos vies, et si c’était la CIA qui avait toutes ces données, nous hurlerions ! Mais ici, ils nous ont baisé de la plus belle des manières et c’est nous qui donnons accès à tout… J’ai pas beaucoup d’app sur mon smartphoe et le Net est souvent coupé, mais malgré tout, je me doute qu’il savent le nombre de café que j’ai bu et si je suis constipée ou pas… 😀 Ce livre, je le veux !

    • Et je suis sûre que tu l’auras parce que tu as tout compris! 😮 Nous sommes sur une vilaine pente et en +, on la dévale avec beaucoup de naïveté ou de « je m’en foutisme »… drôle d’avenir de se laisser emprisonner comme ça!

      • J’évite les apps au possible, mais bon, faut bien le gps, le podomètre, la biblio, celle pour le métro et les trains, mais juste ce qu’il faut, rien de plus, pas de photos persos dans le gsm. Minimum !

        Mais dès que c’est gratuit, méfiance ! FB et toussa toussa sont gratuits, mais leurs dirigeants devraient nous payer parce que nous leur faisons gagner de l’argent en les utilisant ! 😦

        On emprisonne plus facilement la grenouille en faisant chauffer l’eau tout doucement que d’un seul coup…

      • C’est exactement ça, les apps nous sont présentées comme des outils très pratiques pour nous et petit à petit, tu te laisses grignoter… Idem, j’utilise au minimum mais je suis consciente que rien qu’en tapant un mot dans un moteur de recherche, Big brother se met en branle… ^_^

      • Et Big brother se branle souvent ! Je sais qu’il existe une extension de Forefox qui brouille tout ça et qui ajoute des fausses recherches à ce que tu demandes pour noyer le poisson ! Parce qu’être invisible, c’est impossible, donc, faut brouiller les pistes en envoyant plein d’infos, mais des fausses au milieu des vraies !

      • Aaaahhh je ne connaissais pas! C’est une bonne alternative au flicage! Tu balances des fausses infos… mmhh à creuser! 🙂

  3. Ping : Zéro – Ils savent ce que vous faites de Marc Elsberg | Les Motordus d'Anne-Ju

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s