Citation livresque du soir!

Citation« Harceler sa victime jusqu’à ce qu’elle perde ses repères, ses proches et son travail. Comme le prédateur isole sa proie avant l’assaut final.
La solitude rend vulnérable, ce salopard l’a bien compris. »

Karine Giébel – Juste une ombre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s