Citation livresque du jour!

Citation« Un simple hochement de tête précéda les larmes, qui jaillirent alors et coulèrent, des pleurs silencieux, sans convulsions ni sanglots. (…) c’était la décision d’accueillir le chagrin au lieu de le fuir, de nier son emprise ou de se cuirasser le cœur, comme le fait l’insensé qui affronte le cyclone dans un abri de papier. »

Mark Allen Smith – L’orfèvre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s