Criminal Loft – Armelle Carbonel

Armelle Carbonel - CriminaLoft4ème de couv’

Etats-unis. Kentucky. Sanatorium de Waverly Hills.

Ils sont huit. Six hommes, deux femmes, condamnés à la peine capitale et sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé: CRIMINAL LOFT!

Chaque semaine, les votes du public élimineront un candidat afin qu’il reprenne sa place dans le couloir de la mort. Un seul d’entre eux recouvrera la liberté…

Mais lorsque huit dangereux criminels se retrouvent prisonniers du lieu dit « le plus hanté des Etats-Unis », l’aventure tourne au cauchemar… Quelles terribles épreuves leur réservent les créateurs du loft? Jusqu’où iront-ils pour prouver qu’ils méritent de vivre? A vous de juger…

Mon ressenti de lecture…

Intriguée par les retours de lectures de ce livre, le voici donc aussi au sommet de ma PAL.

Humm… déception…

Prenez des meurtriers sadiques, condamnés à mort, additionnés de diverses substances psychotropes, enfermés dans un huit clos angoissant et baigné des spectres supposés du lieu réputé être le plus hanté des States…

Promettez la vie sauve à l’un d’entre eux… Laissez mijoter dans la marmite d’un jeu de télé-réalité, sous l’oeil avide de millions de téléspectateurs… Teasing intéressant… ouaip…

Seul le teasing l’est malheureusement.

Si la pertinence du portrait, et des sociopathes tombés dans les mailles du filet de la justice, et des fans de télé-réalité assoiffés de voyeurisme malsain, se gorgeant des pulsions assassines et perverses d’autrui, ne devant au final leur liberté qu’au fait que leurs déviances latentes resteront à jamais des fantasmes, est très justement décrite et riche.

Si le lieu de l’intrigue, un pur décor de légende urbaine, est très facilement assimilable à un lieu d’épouvante, de peur, de passé trouble et terrible, de fantômes glaçants.

Si les ingrédients sont tous rassemblés pour faire exploser les saveurs d’un bon roman.

Cela aurait dû donner un super moment de lecture… Ben non… cela ne fonctionne pas…

L’analyse et les réflexions sont déjà réalisées, elles nous sont offertes sur un plateau et ne nous laissent aucune latitude pour un questionnement personnel.
J’ai apprécié les vérités édictées et exposées, tant sur ces émissions poubelles que sur les comportements et caractères de criminels endurcis, mais à aucun moment je n’ai eu un frisson d’angoisse ou de frayeur.
Ces condamnés sont enfermés et manipulés, ils souffrent un peu, beaucoup, subissent plus qu’ils ne laissent exprimer leurs élans diaboliques.
Rien… Juste un intérêt pour le personnage de John T, narrateur, psy par son métier, assassin pervers à ses heures perdues, qui procède à son introspection, exprime ses ressentis, analyse ses congénères et l’émission avec ses concepteurs et son public, essaie d’anticiper le machiavélisme de celui qui les a piégés.

J’ai également relevé des invraisemblances qui m’ont dérangée: des pièces à conviction d’un homicide échappent à toute juridiction pour se retrouver sur un site de ventes aux enchères. Des médias étrangers à l’émission pénètrent dans l’enceinte du sanatorium pour le buzz d’un suicide alors que 8 condamnés à mort ne peuvent s’en échapper.

L’intrigue manque de profondeur et de cohérence. J’ai esquissé quelques sourires devant la parodie du Loft & co, mais je ne suis pas arrivée à dépasser ce stade de la parodie, entre le Confessionnal, la Voix et le reste…. L’ensemble est truqué, fabriqué et superficiel.

C’est donc une déception pour moi…

Citation…

« La torture psychologique est une pratique courante pour assurer son autorité et fragilise les sujets les plus récalcitrants. (…) Nous ne sommes pas de simples candidats ancrés dans la violence représentant la lie de l’humanité, nous sommes avant tout les cobayes d’une société décadente. »

Note: 2/5

blognote parmeblognote parmeblognote parmenotblognote parmenotblognote parmenot

Publicités

17 réflexions au sujet de « Criminal Loft – Armelle Carbonel »

  1. ce titre m’intriguait depuis un moment, voilà un avis assez clair de ta part ! D’autres en ont un totalement différent, preuve qu’il n’y a pas de vérité 😉
    Mais effectivement ce que tu expliques sur un certain manque de profondeur et sur les analyses toute faites me pose clairement question, moi qui aime tant les romans qui laissent une part importante à la réflexion du lecteur

  2. J’ai tout simplement adoré ! Un premier roman dans lequel je me suis laissée totalement aller et ça l’a fait grave ! J’entendais même « la voix » … Les quelques invraisemblances dont tu parles ne m’ont pas marqué et quand bien même je suis passée outre … Une très belle découverte en ce qui me concerne ! 😀

    • Heureusement, Carine, que nous n’avons pas tous les mêmes goûts, t’imagine ? Bien heureuse que tu l’aies apprécié ! Bonne soirée ma belle !

      • Tant mieux pour les auteurs c’est clair Kris ! Mais il y a tellement de choses qui rentrent en ligne de compte lors d’une lecture que de toute façon c’est très personnel le ressenti … Bonne journée ! :*

  3. Bon tu as su exprimer ce dont je suis incapable mais je n’avais pas du tout accroché et m’étais vue (non pas huée quand même pas) mais gênée devant le nombre de lecteurs qui, eux, l’avaient apprécié au point que je m’étais demandée si je n’étais pas devenue trop exigeante ! Merci Karine, même si je suis déçue pour Armelle qui est une personne extrêment aimable ! Je réitèrerai avec elle pour ne pas rester sur une déception !

    • Il ne faut jamais être gênée ma chère Kris … Il faut assumer pleinement ses ressentis de lecture quels qu’ils soient … Nos différences nous rassemblent autour d’une belle passion et c’est là le principal … Des bisousssss !

      • Oui tu as raison Carine mais je n’aime pas être négative sur un ressenti bien consciente de la somme de travail que cela représente pour l’auteur et en général quand je n’aime pas je préfère ne pas en parler ! Bonne soirée ma belle !!

  4. Coucou !! 😀

    Bon, comme tu dis, si le teasing est intéressant mais que le reste n’est pas super, je passe mon tour !!

    Pour les gens qui peuvent entrer et les autres pas sortir, s’ils sont dans des cellules fermées, cadenassées, et toussa toussa mais que la porte d’entrée du lieu est ouverte, c’est peut-être l’explication de ceux qui peuvent entrer et pas sortir… 😆 Moi, je sors !!

    Sinon, il y avait une piscine, dans leur criminal loft ??? 😀 Je sors une fois de plus !

  5. Et bien voilà un billet que je partage tout à fait (ça fait du bien de ne plus se sentir toute seule 😀 ) : en effet, il n’y a que le teasing qui fonctionne dans ce roman. Tous les ingrédients promis sont bel et bien présents, mais comme tu le dis, ce n’est pas naturel, tout est forcé. Quant au suspense, frisson, angoisse : NADA. C’est vraiment dommage, car elle avait tout ce qu’il fallait en main pour faire un excellent page-turner.
    Je m’interroge également sur la préface de Laurent Scalese (hyper élogieuse) au début de l’édition 2015…. j’ai du mal à comprendre.
    Cajou

    • Je n’ai pas lu l’édition 2015, je suis d’ailleurs étonnée de cette ré-édition… étonnée aussi de la préface… quelque chose m’échappe… mais heureusement, cela ne change pas mon avis sur ce roman! 😀 Naaan, nous ne sommes pas seules! 😉

  6. Je l’ai lu , il y a quatre mois . J’ ai plutôt bien aimé ce livre , même si parfois tout est un peu téléguidé dans l’intrigue . C’était la première fois que je lisais un thriller sur ce thème . Mon erreur a été de lire en premier  » Majectic Murder  » et là en effet  » Criminal Loft  » , c’est d’un autre niveau . Eblouissant !

    • Aaarrff, comme nous l’avons dit sur FB, pour ma part, je n’ai pas aimé du tout! Lecture pénible au possible! Mais je tenterai Majestic Murder, histoire de ne pas rester sur cette impression, ou de confirmer mon avis… -_-

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s