A la verticale des enfers – Fabio M. Mitchelli

A la verticale des enfers - Fabio M. Mitchelli4ème de couv’

Six mois après le terrible drame de la mort de Clarisse, Chris Lanzmann, Lieutenant de police à la criminelle, met fin à ses jours en se jetant du haut des trente mètres de son immeuble. Hébété, au moment de l impact de son corps sur le trottoir, le jeune flic aperçoit des corps humains, flottant à quelques mètres du sol. Lanzmann ne comprend pas la symbolique de cette vision, encore moins la raison pour laquelle il possède toujours sa conscience… Sohan Ordell, le flic chargé de l enquête de vérification concernant le suicide de Chris Lanzmann, décèle alors avec l aide du jeune médium Melvin Meideiros, que l ex amant de Clarisse n avait pas les mains aussi propres qu on le disait. Peu à peu, les enquêteurs découvrent que l’investigation les rapproche ostensiblement d une effroyable affaire : les corps de plusieurs jeunes femmes sont retrouvés horriblement mutilés, dans une représentation cauchemardesque du Vitruve de Léonard de Vinci. Qui sont ces êtres avec lesquels Lanzmann communique? De quoi l ex-flic était-il coupable ? Qui est l étrange gérant de la boutique du Papillon Noir? Un infernal jeu de piste les mènera tous aux confins du physique, à mi-chemin entre le réel, le cauchemar et la folie…

Mon ressenti de lecture…

J’avais hâte de découvrir si mon coup de coeur pour la patte « Mitchelli » n’était qu’un élan éphémère, un feu de paille, … ou pas.

Avec A la verticale des enfers, la suite de l’excellent La verticale du fou, je ne suis pas déçue. J’y ai retrouvé ce style quasi lyrique et esthétique qui nous entraîne dans une histoire qui n’a rien de poétique.

L’emballage est attirant, et je ne parle pas seulement de la couverture, tout aussi magnifique que celle du 1er tome, et le contenu vaut également le détour.

Avec Clarisse, on observait l’existence de l’autre côté du miroir. Avec Chris, son amant d’un soir, l’amour d’une future vie avortée, on a également cette vision originale… Mais l’auteur va plus loin… parce que Chris a décidé volontairement de passer de vie à trépas, son destin va-t-il être similaire à celui de Clarisse? Va-t-il retrouver celle qui lui a fait perdre le goût de la vie? Et tous ces personnages qui errent à ses côtés, qu’attendent-ils, vers quoi tendent-ils? Est-ce le purgatoire, un passage obligé et transitoire ou un labyrinthe sans fin? Chris est empli de toutes ces questions mais la plus surprenante est de savoir si c’est l’existence sur Terre qui a un sens… la mort n’en a-t-elle pas un également, peut-être même plus essentiel…

Avec le « suicide » de Chris, c’est aussi un thriller qui nous tient en haleine, nous plonge dans l’horreur, et qui vient relier Clarisse, Chris et une série de meurtres ritualisés, sauvages, commis par un serial killer très proche d’eux… Isaak Kavarov, nourri d’ivresse assassine, de vengeance et de chair humaine… L’enquête est menée par un médium, Melvin Meideiros, chargé bien malgré lui du lien entre les mondes, et de son ami, Sohan Orell, lieutenant de police, qui se retrouvent à démêler ces destins intimement imbriqués et qui, eux-mêmes, n’en sortiront pas indemnes, loin s’en faut… Parce que tuer est une chose, manipuler les individus en est une autre… et des plus perverses…

Et qui est donc cet enfant que Chris observe pendant son agonie terrestre?

En conclusion, j’ai adoré cette lecture, parce que Fabio Mitchelli continue de nous mener dans l’ascension de sa verticale vers l’au-delà, parce que notre vue se perd toujours et encore dans le bouillonnement sanglant du mal ici-bas…

Essai confirmé pour ma part… je vais donc m’empresser de prolonger ce voyage avec le 3ème volet, La verticale du mal…

Ressenti de lecture du 1er tome: La verticale du fou – Fabio M. Mitchelli.

Citations autour de A la verticale des enfers – Fabio M. Mitchelli.

Note: 4/5

blognote parmeblognote parmeblognote parmeblognote parmeblognote parmenot

Publicités

15 réflexions au sujet de « A la verticale des enfers – Fabio M. Mitchelli »

  1. Je vois que le lyrisme de Fabio t’a une nouvelle fois chamboulée.
    Merci pour ce bel échange de lecture.
    J’attends la suite avec impatiente.

  2. J’ai moins aimé que le premier opus. Peut-être le côté fantastique auquel je ne suis pas trop habitué. Cela ne remet pas en cause la qualité d’écriture…J’ai « La verticale du chaos » dans ma PAL, que je compte attaquer prochainement.

    • J’ai également une miette moins aimé que le premier, la surprise étant moindre… Je crois que tu parles du Cercle du chaos… je pense l’ajouter sous peu à ma PAL. Merci Vincent! 😉

  3. Je suis fan de ses livres. Moi qui me targue d’être une anti-fan et bien je suis embaarquée dans son écriture. Tueurs au sommet aussi : adoré. Je pense que nous vivons l’ascension d’un auteur qui va « casser la baraque ». Du moins, j’ai envie d’y croire. Merci pour cette chouette chronique !

  4. Je suis absolument fan des verticales waouhhhhh!!! J’ai moins aimé « Le cercle du chaos » mais je reste une de ses fidèles fans car son écriture m’hypnotise ainsi que son style!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s