Le gène de la révolte – Thierry Serfaty

Le-gène-de-la-révolte---Thi4ème de couv’

Elles sont jeunes, attendent un enfant, elles ne se connaissent pas.
Et pourtant elles vont mourir dans les mêmes conditions, aussi fulgurantes qu’inexplicables, laissant un peu partout dans le monde la science et les enquêteurs impuissants.
Un flic métis, violent et meurtri, une gynécologue rigide et passionnée, une femme, prix Nobel de génétique, et un journaliste désabusé… tous n’ont qu’une obsession : percer ce mystère, même si leur enquête doit les conduire au cœur de l’Afrique. Ou de l’enfer.

Ressenti de lecture…

Ce bouquin est excellent! Il nous précipite dans un thriller médical au thème on ne peut plus actuel, l’éthique de la génétique.
C’est la mise à jour d’une dérive sectaire mortelle par Vincent, un flic hors rang, violent, râpeux, en conflit avec un passé, moteur de son présent, sa rage, sa hargne.
La mort brutale, horrible, de sa compagne, son équilibre, son oxygène, le lance à corps perdu dans une enquête qui le mènera des cités parisiennes à Stuttgart, en passant par l’Afrique, berceau de l’humanité. Il est accompagné dans sa quête de la vérité par des personnages auxquels on s’attache tout autant, ses coéquipiers, fidèles et malmenés par ses méthodes quelque peu borderline; Ina, gynécologue éprise de son métier; Madeleine, Prix Nobel à la carrière sacrifiée; et Hervé, journaliste médical en bout de course…
Le suspense, l’angoisse, la paranoïa, l’horreur s’alimentent tout au long du récit, au fil de la chute des voiles qui cachaient la réalité, au bout de ce que des esprits brillants et éclairés peuvent aller pour se jouer de la nature et de l’Homme.
Thierry Serfaty est médecin à la base mais jamais il ne nous noie dans un jargon scientifique ardu et obscur. Il a l’art d’exposer, d’argumenter, de justifier (?) une théorie qui, si elle n’est pas encore appliquée officiellement, ne manquera pas de l’être un jour ou l’autre, sous une forme politiquement correcte… ou une autre…
Chacun d’entre nous est peut-être un cobaye qui s’ignore.
Chacun d’entre nous possède peut-être ce gène de la révolte.
C’est le sentiment qui nous habite en lisant cette histoire.
C’est le sentiment qui nous poursuit après avoir refermé ce livre.

Note: 4/5

blognote parmeblognote parmeblognote parmeblognote parmeblognote parmenot

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le gène de la révolte – Thierry Serfaty »

  1. Ton excellent article me titille les neurones hou la la!!! Il est dans ma liste d’envie mais plus pour longtemps je pense!!! Merci de cette tentation!!

  2. Oh mais ta chronique me donne très envie de découvrir ce titre ! J’ai découvert ce monsieur il y a quelques jours et du coup je me replongerai avec plaisir dans ses écrits … pourquoi pas avec celui-là ?! Merci Karine …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s